NOUVELLES

Moscou proteste auprès de Kiev après des tirs sur son territoire

10/07/2014 01:16 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

Moscou a protesté jeudi auprès de Kiev après que l'un de ses postes-frontières avec l'Ukraine a été la cible de tirs des forces gouvernementales, et a averti que la répétition de tels actes aurait des "conséquences".

"La Russie proteste catégoriquement et exige que les tirs visant le territoire russe soient arrêtés", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

"En cas de répétition à l'avenir de tels actes, toute la responsabilité de leurs conséquences reposera sur les autorités de Kiev", ajoute-t-il.

Moscou affirme que l'un de ses poste à la frontière avec l'Ukraine, celui de "Goukovo", a été la cible de tirs d'artillerie de la part des forces de Kiev, qui combattent dans l'Est une rébellion prorusse armée.

"Les actions des forces ukrainiennes sont une violation grossière des principes fondamentaux du droit international", poursuit le ministère, qui explique qu'environ 230 réfugiés ukrainiens se trouvaient aux alentours du poste-frontière au moment des tirs.

"Par chance, il n'y a pas eu de victimes. Les réfugiés ont été évacués vers un lieu sûr", indique le communiqué.

Moscou s'est plaint à plusieurs reprises que ses postes à la frontière étaient la cible de tirs d'obus en provenance du territoire ukrainien, où les forces loyalistes ont fait du contrôle de la zone frontalière l'un de leurs objectifs prioritaires.

pop/bds

PLUS:hp