NOUVELLES

Des heurts à la frontière entre le Tadjikistan et le Kirghizistan font un mort

10/07/2014 07:32 EDT | Actualisé 09/09/2014 05:12 EDT

Un accrochage entre soldats à la frontière entre le Tadjikistan et le Kirghizistan au sujet du détournement d'un cours d'eau a fait un mort et sept blessés, ont rapporté jeudi les autorités et la presse locale.

Selon les autorités kirghizes, leurs gardes-frontières sont tombés sur un groupe de "30 citoyens du Tadjikistan" en train de construire un canal pour détourner un cours d'eau vers la commune voisine, située sur le territoire tadjike.

Le groupe a alors lancé des pierres sur les gardes-frontières lorsque ceux-ci ont exigé l'arrêt des travaux, blessant un soldat à la tête, et les obligeant à effectuer des tirs de sommation.

Un groupe de gardes-frontières tadjiks, arrivés sur place, ont alors ouvert le feu sur leurs homologues kirghizs, provoquant une courte fusillade.

Les autorités du Tadjikistan affirment de leur côté que les Kirghizes ont tiré les premiers, faisant un mort et sept blessés parmi les soldats tadjiks, selon la presse locale qui cite un médecin et des habitants.

L'incident n'a fait aucune victime parmi les gardes-frontières kirghizes, hormis un blessé léger à la tête.

Une rencontre entre les gardes-frontières des deux ex-républiques d'URSS est prévue pour participer à la "désescalade de la situation", indique le service de protection des frontières kirghizes.

Il ne s'agit pas du premier incident frontalier entre les deux pays d'Asie centrale. Des patrouilles communes ont été envisagées par le passé, sans que l'initiative ne se concrétise.

tol-pop/lgo/ros

PLUS:hp