NOUVELLES

Ukraine: La "république de Donetsk" demande à l'Abkhazie et à la Transniedstrie de la reconnaître

09/07/2014 04:11 EDT | Actualisé 07/09/2014 05:12 EDT

La "République populaire de Donetsk" proclamée par les rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine a demandé la reconnaissance diplomatique à deux autres mini-États non reconnus de l'ex-URSS, l'Abkhazie et la Transnistrie, selon un communiqué publié mercredi sur son site internet.

Ses dirigeants, le "Premier ministre" Alexandre Borodaï, le "vice-Premier ministre" Andreï Pourguine et le "président du Parlement" Denis Pouchiline ont adressé leur demande aux autorités de Soukhoumi et de Tiraspol, capitales de l'Abkhazie et de la Transdniestrie.

Les textes de ces demandes ont été affichés sur le site internet de la "Nouvelle Russie", concept lancé en mai par le président russe, repris par les séparatistes prorusses et qui regroupe la République autoproclamée de Donetsk et celle de Lougansk.

Cette dernière ne s'est apparemment pas jointe à la démarche des dirigeants de Donetsk.

Les séparatistes prorusses de Donetsk ont justifié leur démarche par leur argumentation habituelle, à savoir que la création de leur "Etat", décidée par référendum, a été provoquée par un "coup d'Etat" à Kiev "inspiré par les services spéciaux américains".

L'indépendance de l'Abkhazie, petit territoire frontalier de la Russie au bord de la mer Noire, s'est séparé de la Géorgie au début des années 1990, un scénario similaire à celui de la Transdniestrie, longue bande de terre dans l'est de la Moldavie qui a déclaré son indépendance en 1990.

Les deux entités, soutenues en sous-main par la Russie, ne sont pas reconnues par la communauté internationale, même si Moscou a reconnu l'indépendance de l'Abkhazie, comme d'un autre territoire séparatiste géorgien, l'Ossétie du Sud.

via/all/jh

PLUS:hp