NOUVELLES

Mondial-2014: la compagnie de vente de billets juge "illégale" l'arrestation de son directeur

09/07/2014 06:51 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

La prestataire exclusive de la Fifa pour la vente de billets et forfaits pour le Mondial-2014, Match Services, a accusé mercredi la police brésilienne d'avoir arrêté illégalement l'un de ses directeurs soupçonné de revente illégale de billets.

Match Services, une entreprise dont le siège est à Zurïch, a affirmé que l'arrestation de son directeur Ray Whelan, un Britannique de 64 ans, lundi dans un luxueux hôtel de Copacabana à Rio, avait été "arbitraire et illégale".

Whelan a été remis en liberté mardi à l'aube mais a police a dit qu'il serait poursuivi pour avoir faciliter la distribution de billets pour la revente au noir.

Match Services souligne dans un communiqué que Whelan rendra de façon volontaire son accréditation à la Coupe du monde mais qu'il n'a commis aucun délit.

L'entreprise reconnaît qu'il a eu des conversations téléphoniques avec le suspect franco-algérien Mohamadou Lamine Fofana, l'une des 11 personnes arrêtées la semaine dernière dans le cadre du démantèlement d'un réseau international de revente illégale de billets.

Mais Match Services estime qu'il n'y a "rien d'inapproprié ou de criminel" dans les conversations parce que Whelan discutait de la vente de 24 forfaits d'hébergement au prix correct, même si il a arrondi le prix de 24.750 dollars à 25.000 dollars chacun.

Le montant des 24 forfaits s'élevait à 594.000 dollars.

La compagnie a admis que faire une transaction en argent liquide était "très inhabituel" mais permis. Finalement la transaction n'a jamais eu lieu.

La compagnie a dit qu'elle se sentait obligée de répondre publiquement parce que la police avait diffusé les conversations téléphoniques dans la presse brésilienne.

lth/cdo/fbx

PLUS:hp