NOUVELLES

Mondial-2014 - Tops et flops des Pays-Bas: les défenseurs ont éclipsé les stars

09/07/2014 06:59 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

Le défenseurs néerlandais auteur d'un gros match pour museler Lionel Messi ont volé la vedette aux stars habituelles de l'équipe, les Van Persie, Robben et Sneijder, pas en réussite mercredi à Sao Paulo en demi-finale face à l'Argentine, qualifiée aux tirs au but (4-2).

TOPS

Ron Vlaar, assurance tous risques.

Son manque de vitesse sur les premiers mètres a parfois donné des sueurs froides aux quelques centaines de supporteurs néerlandais présents à l'ArenA de Sao Paulo. Il est pourtant intervenu fort à propos à plusieurs reprises, notamment devant Gonzalo Higuain (36e). Le défenseur central a aussi réussi un tacle décisif sur Messi qui s'apprêtait à frapper à l'entrée de la surface peu avant l'heure de jeu. Il a aussi contrer Lavezzi in extremis à la 71e avant de récupérer de nombreux ballons. Malheureusement pour lui, son tir au but a été repoussé par Romero. Le défenseur d'Aston Villa ne méritait pas ça.

Nigel de Jong, le miraculé a assuré.

Il y a dix jours, les médecins de l'équipe l'avaient déclaré forfait "pour le reste du Mondial" en raison d'une déchirure à l'aine nécessitant deux à quatre semaines de repos. "Miraculeusement rétabli", selon Van Gaal, le milieu défensif a fait le boulot, récupérant des ballons, coupant les angles et se permettant même quelques gestes technique de haute volée. Patron du milieu de terrain, il a rarement été surpris et n'a quasiment jamais perdu de ballons jusqu'à sa sortie à l'heure de jeu.

TOP PUIS FLOP

Jasper Cillessen, parfait jusqu'aux tirs au but

Remplacé à la 120e minute du quart de finale face au Costa Rica pour laisser Tim Kruk disputer la séance des tirs au but à sa place, le gardien de l'Ajax a été très rassurant pour ses défenseurs, stoppant notamment un coup franc de Messi au quart d'heure. Il a joué avec beaucoup d'aplomb, réussissant même un audacieux "rateau" sur Higuain. Hélas pour lui, il n'a rien pu lors des tirs au but et n'a toujours pas arrêté le moindre penalty depuis ses débuts professionnels.

FLOPS

Robin van Persie, indigeste.

Malade ces derniers jours, le capitaine des Oranje a pourtant été titularisé par Louis van Gaal, qui avait affirmé la veille du match qu'il n'alignerait que des joueurs à 100% de leurs moyens. "RVP" est pourtant apparu amorphe, sans doute affaibli par ses problèmes digestifs. Il n'a rien réussi durant les 90 minutes, perdant ses duels, souvent battu à la course par ses adversaires. Ses problèmes digestifs l'ont sans doute diminué. Il a d'ailleurs été remplacé durant la prolongation par Klaas-Jan Huntelaar.

Arjen Robben, de la bonne volonté mais...

Difficile de qualifier sa prestation de flop, mais les spectateurs attendaient plus de son duel à distance avec la star argentine Lionel Messi. Les deux artistes ont été muselés par les défenses. L'ailier du Bayern a perdu ses premiers duels face à Marcos Rojo et Javier Mascherano. Le Néerlandais a sans cesse changé de côté pour tenter de trouver de l'espace mais il a touché peu de ballons. Il a eu l'occasion de tuer le match à la 90e mais a buté sur l'excellent Mascherano.

Wesley Sneijder, un rôle ingrat

Quelle rôle ingrat pour le N.10 néerlandais, obligé de chasser le ballon la plupart du temps dans la tactique défensive voulue par Van Gaal. Comme souvent depuis le début de cette Coupe du monde, le joueur de Galatasaray a beaucoup couru. On l'a même vu par moment au marquage sur Lionel Messi. Du coup, son influence sur le jeu offensif de ses couleurs a été minime même si ses centres ont parfois mis le gardien Romero à contribution. Sneijder n'a guère été inspiré sur ses coups francs à l'image de sa tentative à la 50e, passée au-dessus. Il a manqué son tir au but.

bnl/sk

PLUS:hp