NOUVELLES

Le pétrole en Asie continue de céder du terrain (101,98 USD)

09/07/2014 11:43 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

Les cours du pétrole continuaient de céder du terrain jeudi matin en Asie, dans l'attente d'un retour à la normale des livraisons de brut libyen et après la publication de stocks d'essence plus élevés que prévu aux Etats-Unis.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en août cédait 31 cents à 101,98 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord, livraison en août lui aussi, perdait 11 cents à 108,17 USD.

"Les cours reculent en raison de la hausse des stocks d'essence aux Etats-Unis, qui signalent une demande faible, et de la reprise des activités sur les infrastructures pétrolières libyennes, qui apaisent les inquiétudent sur l'offre", indique la banque de Singapour United Overseas Bank dans une note.

Les autorités américaines ont fait part mercredi d'un recul légèrement plus prononcé que prévu des stocks de brut (-2,4 millions de barils), mais les stocks d'essence ont, eux, progressé de 600.000 barils, alors que les analystes tablaient sur un recul de 300.000 barils.

Depuis la semaine dernière, le marché pétrolier attend une reprise des livraisons libyennes. Les autorités libyennes et les rebelles autonomistes de l'Est - qui bloquaient à divers degrés le secteur pétrolier depuis des mois - ont annoncé "la fin de la crise pétrolière" en Libye.

Les premières livraisons de pétrole pourraient intervenir assez rapidement, grâce aux stocks des deux ports repris par les autorités la semaine dernière, selon les experts.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) avait baissé de 1,11 dollar sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) à 102,29 dollars.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord avait terminé à 108,28 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 66 cents.

bjp/mba/fmp/jr

PLUS:hp