NOUVELLES

La Russie et Vladimir Poutine de plus en plus mal vus dans le monde (étude)

09/07/2014 01:24 EDT | Actualisé 08/09/2014 05:12 EDT

La Russie et Vladimir Poutine sont de plus en plus mal vus dans le monde et particulièrement en Europe et aux Etats-Unis, après leur rôle joué dans la crise en Ukraine, affirme mercredi une étude américaine.

L'image de la Russie s'est dégradée en un an, avec un chiffre médian de 43% d'opinions défavorables contre 34% d'opinions favorables, selon le Pew Research Center qui a interrogé du 17 mars au 5 juin 48.643 personnes de 44 pays, dont la Russie.

Quasiment toutes les personnes interrogées l'ont été après la déclaration le 18 mars du président russe Vladimir Poutine, sur l'annexion de la Crimée ukrainienne.

Les écarts se sont notablement creusés en un an, particulièrement dans l'opinion américaine (29 points de plus d'opinions défavorables) et européenne. La Pologne, la Grande-Bretagne, l'Espagne, l'Allemagne et l'Italie montrent une progression à deux chiffres de leur taux de désapprobation.

La France est à +9 points mais son opinion de la Russie était en 2013 la plus négative de tous les pays européens sondés, avec 64% d'avis défavorables passant ainsi à 73%.

La Grèce est le seul pays européen, en 2013 comme en 2014, à voir la Russie sous un jour favorable avec une petite progression de deux points des avis défavorables.

L'opinion des Ukrainiens eux-mêmes a spectaculairement changé depuis 2011, dernier sondage en date. Six sur 10 ont une image défavorable contre un sur dix (11%) il y a trois ans. Les chiffres diffèrent selon les régions du pays, les opinions défavorables étant plus à l'Ouest (83%) qu'à l'Est russophone (45%) et seulement 4% en Crimée.

Cette image se dégrade également au Moyen-Orient et en Amérique latine, dans de moindres proportions. Elle est en revanche plutôt bonne en Afrique, sauf en Afrique du Sud, même si en baisse.

En Asie, son image se renforce en Chine avec 16 points de plus et toujours une majorité d'avis favorables, comme au Vietnam, en Thaïlande et au Bangladesh.

Concernant le président russe et sa capacité à "prendre les bonnes décisions sur les affaires du monde", l'écrasante majorité des personnes interrogées ne lui font pas confiance, à l'exception des Russes, Chinois, Bangladais, Vietnamiens, Kenyans, Tanzaniens et Ghanéens.

L'opinion est également majoritairement défavorable partout en Ukraine mais à seulement 5% en Crimée.

ff/rap

PLUS:hp