DIVERTISSEMENT

« Small tent... big shoulders » à Mtl Complètement Cirque: le party familial par excellence! (CRITIQUE/PHOTOS/ VIDEO)

05/07/2014 09:55 EDT | Actualisé 05/07/2014 12:09 EDT

Le vendredi après-midi 4 juillet, alors que la fête nationale des États-Unis battait son plein au sud de nos frontières, une joyeuse bande d’Américains festoyaient sous le chapiteau de la TOHU. La troupe de cirque Midnight Circus a réussi à captiver les grands ET les petits pendant près de deux heures. Un véritable exploit!

Cette œuvre familiale va bien au-delà du plaisir d’observer vos enfants s’extasier devant un mélange de cabotinages et de clowneries. Avec son caractère flamboyant, Small tent... big shoulders a tout ce qu’il faut pour divertir et impressionner les spectateurs de tous les âges.

L'article se poursuit après la galerie photos

«Small Tent... Big Shoulders» Montréal Complètement Cirque 2014

Sur des airs pop rock, indie, pop bonbon et carnavalesques, les 13 interprètes enchainent les numéros sans véritable fil conducteur, autre que la bonne humeur qui les anime. Assumant pleinement l’esprit bon enfant et décomplexé de leur création, ils nous invitent dans un party dont on ne veut plus partir.

Le ton est donné dès le numéro d’ouverture, lorsque le groupe se précipite au centre de la scène pour danser avec une énergie du tonnerre et enchaîner des pirouettes, sur la musique endiablée du DJ My Boy Elroy.

Au cœur de cette belle bande de fous, on remarque le quatuor de la famille Jenkins : papa (le maître de cérémonie), maman (comédienne et chanteuse), fiston et fillette (acrobates en devenir), sans oublier le chien, qui viendra plus tard faire un petit numéro.

La première partie du spectacle se déroule à un train d’enfer. Une talentueuse acrobate virevolte dans les airs, les bras accrochés à des sangles aériennes, pendant que les spectateurs l’observent, littéralement bouches bée.

Par la suite, un clown s’allie la faveur du public en faisant appel à une toute jeune, et ô combien craquante, spectatrice pour un intermède de guimauves volantes. Il est suivi par un valeureux équilibriste qui saute et jongle haut perché sur une structure pour le moins vacillante, une rousse incendiaire capable de nous titiller le regard pendant son numéro de cerceaux, un jeune homme assez souple pour enfiler son corps en entier dans une raquette de tennis, ainsi que des spécialistes du mât chinois qui osent une montée en équilibre avec l’un des deux acrobates sur la tête de l’autre.

Amusants, techniquement relevés et fort réussis, les numéros de la première partie sont sans conteste plus accrocheurs que ceux de la deuxième, mais le plaisir n’est pas moins présent jusqu’à la fin.

Au retour de l’entracte, on retient principalement les passages de tissu aérien et de cerceau aérien, exécutés de manière impeccable, et celui des jeunes femmes qui s’élancent et s’amusent sur un fil de fer, avec leurs talons hauts et leurs pointes de ballerines.

Le spectacle se conclue sur une note follement festive, alors que les 13 circassiens se réunissent pour exécuter un numéro de cordes à danser géantes, incluant périlleux, danse sur le ventre, concours de talents entre petits et grands, chorégraphies loufoques et tout ce qu’il faut pour emplir notre âme d’une joie de vivre intarissable!

Small Tent... Big Shoulders sera présenté au chapiteau de la TOHU du 4 au 13 juillet 2014. Cliquez ici pour plus de détails.

Lisez aussi notre critique d'Intersection, la nouvelle création des 7 doigts de la main : du grand art !