NOUVELLES

Syrie: tirs d'obus par les rebelles sur Idleb, 14 morts (TV)

30/06/2014 10:02 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

Quatorze personnes ont été tuées lundi par des obus tirés par les rebelles sur la ville d'Idleb, dans le nord ouest de la Syrie, au lendemain de la mort de 27 personnes dans des raids de l'armée sur cette province.

"14 personnes ont été tuées et plus de 40 blessées par des tirs d'obus tirés par des terroristes (rebelles) sur Idleb", a indiqué la télévision officielle syrienne.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) donne élle un bilan de 15 morts, dont des enfants.

Dimanche, des raids de l'armée sur cette province avaient fait au moins 27 morts, dont quatre enfants, à Salqine, tenue par l'opposition, selon l'OSDH.

Lundi, l'armée a mené de nouveaux raids sur cette province proche de la Turquie, selon des militants qui font état d'une récente escalade des violences.

La majorité de la province d'Idleb est contrôlée par les rebelles, alors que son chef-lieu est tenu par le gouvernement.

Les organisations de défense des droits de l'Homme dénoncent régulièrement les raids de l'armée comme les tirs d'obus et de roquettes par les rebelles, qui ne font pas de distinction entre civils et combattants.

Ailleurs dans le pays, l'Observatoire a fait état de combats violents à Boukamal, à la frontière irakienne, entre jihadistes de l'Etat islamique (EI) et rebelles alliés du Front al-Nosra (branche syrienne d'al-Qaïda), au lendemain de la proclamation par l'EI d'un califat.

Les combattants de l'EI ont été initialement bien accueillis par certains rebelles syriens cherchant à renverser le régime de Bachar al-Assad, mais la volonté d'hégémonie et les abus de ces combattants ont poussé les rebelles à retourner leurs armes contre eux.

L'EI, connu précédemment sous le nom de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), combat en Syrie depuis janvier. Ce groupe ultra radical a lancé le 9 juin une offensive fulgurante en Irak, s'emparant de plusieurs zones dans le nord et l'ouest de ce pays.

"Des renforts ont été déployés à Boukamal pour appuyer l'EI", a indiqué lundi l'OSDH.

Et dans la province pétrolière de Deir ezzor (est), l'armée de l'air a visé une position de l'EI dans la ville de Bouseira, ajoute l'OSDH.

Le régime syrien a rarement visé des positions de l'EI avant le déclenchement de l'offensive jihadiste en Irak.

Le conflit en Syrie a fait plus de 162.000 morts et déplacé de leurs foyers plus de neuf millions de Syriens.

ser-rm/feb

PLUS:hp