NOUVELLES

Mondial-2014 - La presse française ravie de voir les Bleus prendre "le bon quart"

30/06/2014 02:59 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

La presse française s'est félicitée de la difficile victoire des Bleus contre le Nigeria (2-0), lundi à Brasilia, qui les conduit dans "le bon quart", tournant définitivement la page funeste du bus de Knysna.

"La fête continue", a titré L'Equipe sur son site internet au coup de sifflet final, avant d'ironiser sur ces Bleus qui, cette fois, "ont pris le bon quart", en référence à la grève du bus de Knysna, lors du Mondial-2010 en Afrique du Sud.

Dans le duel à distance des gardiens, Hugo Lloris l'a emporté sur Enyeama,"auteur d'une prestation incroyable, mais qui, contrairement à lui, a commis l'erreur de trop : une sortie manquée dont a profité Pogba pour expédier les Bleus en quarts de finale", tranche le quotidien sportif.

"La France remonte en quart", s'amuse également So Foot. Plus que Lloris, le site du magazine spécialisé a retenu l'entrée en jeu de Griezmann à la place d'"un Giroud des (très) mauvais jours". Grâce à la nouvelle dynamique apportée par l'attaquant de la Real Sociedad, "les Bleus sont redevenus ceux des deux premiers matchs : tranchants, percutants, menaçants. Dangereux."

Avec cette victoire, Didier Deschamps et ses hommes ont réussi leur Mondial, a estimé LeMonde.fr, rappelant leur objectif des quarts de finale "après les fiascos de 2002 et 2010." Mais pour aller plus loin, "la France devra faire montre de plus d'aisance", selon le journal du soir, qui a souligné "un score flatteur, qui ne reflète pas la physionomie du match, très serré de part et d'autre."

"C'est un petit miracle", abonde 20minutes.fr. "Mais une grande équipe, c'est une équipe qui gagne ses matchs, peu importe comment. Sans régaler comme lors des phases de poule, la France a su surmonter sa peur", a souligné le quotidien gratuit.

"Que ce fut dur. Que ce fut long. Que ce fut laborieux. Les Français n'ont pas brillé", a résumé Le Parisien sur son site, tout en retenant l'essentiel: "une qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde. Une première depuis la finale perdue en 2006."

alh/fbx

PLUS:hp