DIVERTISSEMENT

Féfé au Festival d'été de Québec: comme un air d'été

30/06/2014 02:10 EDT | Actualisé 02/07/2014 06:03 EDT
Courtoisie

Le chanteur français d'origine nigériane Féfé s'amène au Québec avec l'intention de faire danser les foules. Il sera au Festival d'été de Québec, puis au festival Nuits d'Afrique à Montréal. Avec ses mélodies accrocheuses parsemées de rap, les soirées s'annoncent chaudes.

Féfé, c'est Samuël Adebiyi, membre fondateur du groupe de rap Saïan Supa Crew. Depuis 2009, avec Jeune à la retraite, il roule sa bosse en solo. En 2013, il revenait à la charge avec Le charme des premiers jours.

Les Montréalais ont eu l'occasion de l'entendre l'an dernier en première partie de Karim Ouellet au Club Soda, dans le cadre des Francofolies. Karim Ouellet a d'ailleurs coécrit le titre très accrocheur Parodie, sur l'album Le charme des premiers jours.

«Ce que j'aime au Québec, c'est les gens. Ils sont comme des Français, mais ouverts», lance Féfé qui a visité la Belle Province une dizaine de fois.

Parmi ses amis québécois, le chanteur compte également Biz, de Loco Locass. Il se pourrait même qu'un de ces deux artistes monte sur scène avec Féfé lors de son passage au Québec. «Peut-être», glisse-t-il, énigmatique.

Sans abandonner ses racines bien ancrées dans le rap, Féfé compose aujourd'hui des mélodies ensoleillées. Le rappeur français est aussi connu pour son énergie communicatrice sur scène.

D'ailleurs, il donne ce conseil à ceux qui viendront l'entendre cet été. «Il faut être dans un esprit ouvert et être là pour faire la fête, lance-t-il. Plus le public est chaleureux, plus je le suis.»

En attendant, Féfé travaille déjà à son troisième album, qu'il promet plus «africain». «C'est l'état d'esprit dans lequel je pars. Après, plus africain, je ne sais toujours pas ce que ça veut dire», lance-t-il en riant.

Il affirme toutefois que ce troisième effort ne prendra pas des sonorités «world». «Je crois que ce sera quelque chose de plus instinctif, en lien avec mon histoire», dit Féfé. Il refuse de trop en dévoiler pour le moment. «Construire un album, c'est quelque chose de vivant. Alors je n'aime pas trop en parler pendant que je le fais», explique-t-il.

Féfé confie toutefois être retourné au Nigeria en début d'année, un pays qu'il n'avait visité qu'une seule fois auparavant. En plus de s'inspirer pour son prochain album, l'artiste en a profité pour faire le point sur ses origines. «Ça m'a permis de me réconcilier avec une partie de moi», confie-t-il.

Quel artiste irez-vous voir au Festival d'été de Québec?

J'irai voir Cypress Hill, par nostalgie. Je n'ai pas écouté leurs derniers albums, mais c'est un groupe qui m'a marqué dans ma jeunesse.

Festival d'été de Québec: 12 juillet, 18:30, Place D'Youville

Festival international nuits d'Afrique: 14 juillet, Cabaret du Mile-End

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques artistes à voir au Festival d'été de Québec 2014