NOUVELLES

Dette: un des fonds opposé à l'Argentine nie l'existence de négociations

30/06/2014 10:47 EDT | Actualisé 30/08/2014 05:12 EDT

Un des fonds spéculatifs qui a fait condamner l'Argentine aux Etats-Unis a nié lundi l'existence de négociations avec Buenos Aires pour régler un litige qui risque de mener le pays sud-américain au défaut de paiement.

"La prétendue volonté de l'Argentine de négocier avec ses créanciers s'avère une fausse promesse. NML est à la table (des négociations), prêt à discuter, mais l'Argentine refuse de négocier le moindre aspect du contentieux. Il n'y a pas de discussions en cours, il n'y a pas eu de négociations, et l'Argentine refuse de se résoudre à la négociation", a déclaré Elliott Management, la maison-mère de NML, dans un communiqué transmis à l'AFP.

ap/ml

PLUS:hp