NOUVELLES

Championnats de Jamaïque/4e journée: Weir dépassé

30/06/2014 12:02 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

Warren Weir, l'une des rares têtes d'affiche présents à Kingston, s'est contenté de la 2e place dans le 200 m des Championnats de Jamaïque, dimanche.

Weir, en tête du bilan annuel mondial sur sa distance de prédilection avec un chrono de 19.82, a été devancé par Rasheed Dwyer.

En finale, Dwyer s'est imposé en 20 sec 04/100e, nouveau record personnel, devant Weir (2e, 20.17) et Jason Livermore (3e, 20.25).

"Je suis juste venu pour me qualifier pour les Jeux du Commonwealth, la saison est encore longue et j'ai encore beaucoup de courses à mon programme", a déclaré Weir, médaillé de bronze sur la distance lors des JO-2012.

Le titre féminin est revenu à Anneisha McLaughlin avec un chrono de 22 sec 79/100e.

Elle a devancé Schillonie Calvert, déjà sur le podium du 100 m (3e), 2e en 22.88, et Samantha Henry-Robinson, 3e en 23.15.

Sherone Simpson, autorisée à recourir en attendant que le Tribunal arbitral du sport se prononce en appel sur suspension pour dopage, s'est classée 4e.

"J'ai confiance avant l'appel devant le TAS (les 6 et 7 juillet, NDLR) et je suis heureuse qu'ils nous ont donné la chance de courir ce week-end", a déclaré Simpson, suspendu 18 mois pour avoir été contrôlée positive à un stimulant, l'oxilofrine, comme son partenaire d'entraînement Asafa Powell qui, malade, n'a pas pu participer à ces Championnats 2014.

"Je ne suis pas contente du déroulement de la procédure en Jamaïque. Cela va être difficile de faire à nouveau confiance après tout ce qui s'est passé l'année dernière", a reconnu Simpson, vice-championne olympique 2012 avec le relais 4x100 m jamaïcain.

Si les stars du sprint, comme Usain Bolt, Yohan Blake et Nesta Carter ont fait l'impasse sur ce rendez-vous qualificatif pour les Jeux du Commonwealth, les meilleures spécialistes du 400 m avaient en revanche répondu présent.

Novlene Williams-Mills a remporté le titre national pour la 8e fois de sa carrière avec un chrono de 50 sec 05/100e 3e performance mondial de l'année.

Elle a devancé Christine Day (50.16) et Stephenie-Ann McPherson (50.50).

Williams-Mills, 32 ans, a repris la compétition après un cancer du sein diagnostiqué avant les JO-2012 où elle a décroché une médaille de bronze avec le relais 4x400 m.

"Chaque jour est une bénédiction pour moi, je me sens enfin moi-même", a-t-elle expliqué.

Akheem Gauntlett s'est imposé dans la finale masculine pour remporter son premier titre avec un nouveau record personnel de 45.00, devant Rusheen McDonald (45.25) et Hugh Graham (45.43).

jr/lv

PLUS:hp