NOUVELLES

Nigeria: les principales attaques liées à Boko Haram depuis mi-avril

29/06/2014 02:18 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

Rappel des principales attaques au Nigeria attribuées au groupe islamiste armé Boko Haram ou revendiquées par lui depuis mi-avril, alors que plusieurs églises ont été la cible d'hommes armés dimanche dans le Nord-Est.

L'attaque de dimanche fait craindre un nouveau massacre car des habitants évoquent des "dizaines" de morts. Néanmoins, aucune des sources interrogées par l'AFP n'a pu fournir de bilan précis et l'armée nigériane n'a pu être jointe.

- 14 avril: 276 lycéennes sont enlevées dans leur établissement scolaire de Chibok, dans l'Etat de Borno (nord-est). 57 réussissent à s'enfuir les jours suivants, 219 restent aux mains des islamistes. Après plusieurs semaines d'indifférence, l'affaire finit par provoquer une immense émotion dans le monde et provoque une réaction gouvernementale: le Nigeria accepte l'aide de plusieurs pays (Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Israël) pour tenter de les retrouver.

- 14 avril: au moins 75 morts dans un attentat dans la gare routière de Nyanya, à la sortie d'Abuja, le plus meurtrier jamais commis sur le territoire de la capitale. Boko Haram revendique l'attaque. Le 1er mai, une voiture piégée fait 19 morts et 80 blessés au même endroit. La plupart des attaques étaient jusqu'alors concentrées dans le Nord-Est, fief historique de Boko Haram.

- 5 mai: au moins 300 morts, selon des sources locales, dans une attaque à Gamboru Ngala, ville proche de la frontière camerounaise, dans l'Etat de Borno. Toute la ville est détruite.

- 20 mai: au moins 118 morts et 56 blessés sur un marché de Jos (centre) lors de l'explosion de deux véhicules piégés à 20 mn d'intervalle. Le double attentat intervient le jour où l'état d'urgence est prolongé dans les Etats de Yobe (nord), Adamawa (nord-est) et Borno.

- 1er juin: plus de 40 morts dans un attentat à la bombe dans un stade de football à Mubi (nord-est).

- 3 juin: entre 400 et 500 morts, selon des chefs locaux, lorsque des hommes lourdement armés détruisent les villages de Goshe, Attagara, Agapalwa et Aganjara, dans l'Etat de Borno.

- 17 juin: au moins 21 morts à Damaturu, capitale de l'Etat de Yobe, lors de l'explosion d'une bombe dans une foule regardant un match du Mondial de football.

- 24 juin: des responsables locaux font état d'une trentaine de morts et plus de 60 femmes enlevées dans une série d'attaques réparties sur plusieurs jours dans l'Etat de Borno.

- 25 juin: 21 morts et 17 blessés dans un attentat à la bombe dans un centre commercial bondé au coeur d'Abuja, le troisième attentat en trois mois dans la capitale fédérale.

- 29 juin: des hommes armés attaquent pendant la messe plusieurs églises de l'Etat de Borno, dans des villages situés dans un rayon de 10 kilomètres autour de Chibok, la ville où les lycéennes avaient été enlevées mi-avril. Des habitants évoquent des "dizaines" de fidèles tués pendant la messe par des explosifs lancés par des assaillants ou abattus alors qu'ils tentaient de fuir.

acm-fm-lch/mba

PLUS:hp