NOUVELLES

Mondial-2014 - Focus: Sneijder revit, Herrera furieux, Navas ce héros

29/06/2014 07:10 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

Sneijder effacé jusqu'ici qui revit, Herrera furieux contre l'arbitre et le gardien du Costa Rica héros des tirs au but, voilà les repères de la journée de dimanche au Mondial-2014 au Brésil.

GESTE DU JOUR: la demi-volée de Sneijder

C'est sur un missile en demi-volée que Sneijder s'est rappelé au bon souvenir des fans, des journalistes et des réseaux sociaux. En égalisant face au Mexique, le joueur de Galatasaray Istanbul a sonné la révolte des "Oranje" qui se sont finalement qualifiés 2 à 1 pour les quarts de finale. Il y a quatre ans, au Mondial-2010 en Afrique du Sud, c'était lui, Sneijder, qui faisait les gros titres. Cette année, ce sont Robben et Van Persie qui se partageaient les Unes. Mais revoilà l'ancien joueur du Real Madrid au devant de la scène.

PHRASE DU JOUR: "un penalty inventé"

Le coach mexicain Miguel "Piojo" Herrera enrage. Il taxe de "penalty inventé" la décision arbitrale qui a permis aux Pays-Bas de se qualifier aux dépens du "Tri". "La raison principale de notre élimination est liée à ce monsieur avec un sifflet (l'arbitre portugais Pedro Proença). Il nous a éliminés du Mondial", a-t-il encore tonné. Robben, qui obtient le penalty en question en fin de seconde période estime qu'il y a bien "faute" sur lui. Il s'excuse, en revanche, pour avoir plongé en première période sur une action que l'arbitre n'avait pas relevée.

FAIT DU JOUR: Navas héros des tirs au but

Le gardien du Costa Rica, Navas, en arrêtant un tir au but du Grec Gekas, a envoyé les "Ticos" pour la première fois de leur histoire en quart de finale d'une Coupe du monde dans un final haletant (1-1 a.p.; 5 t.a.b à 3). Navas a logiquement été élu homme du match.

pgr/pga/sk

PLUS:hp