POLITIQUE

Les résultats des élections partielles pourraient donner un aperçu de l'influence de Justin Trudeau

29/06/2014 06:48 EDT | Actualisé 29/06/2014 06:48 EDT
Richard Lautens via Getty Images
TORONTO, ON - JANUARY 21: TLiberal Leader Justin Trudeau speaks from the podium. Former Prime Minister Jean Chrétien is the focus of a tribute at the Westin Harbour Castle hotel in Toronto for A-list crowd. (Richard Lautens/Toronto Star via Getty Images)

Les résultats des quatre élections complémentaires fédérales qui se tiendront lundi pourraient donner un aperçu de l'influence qu'a eue l'arrivée de Justin Trudeau à la tête du Parti libéral du Canada (PLC).

Les résultats de ces scrutins ne constitueront pas nécessairement des indicateurs fiables en prévision des élections générales prévues en 2015, mais les deux circonscriptions en Alberta et les deux en Ontario pourraient refléter, dans une certaine mesure, l'état du paysage politique canadien.

La circonscription la plus importante pour les partis sera sans doute celle de Trinity-Spadina, néo-démocrate depuis 2006 et laissée vacante après le départ d'Olivia Chow, la veuve du regretté chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jack Layton.

Un gain dans cette circonscription de Toronto serait significatif pour les libéraux, alors que sa perte serait un dur coup à accuser pour le NPD. L'issue du vote pourrait aussi représenter l'option de rechange aux conservateurs de Stephen Harper dans la tête des électeurs.

Pour les libéraux, non seulement ce gain serait-il une douce revanche - après les élections de 2011, lors desquelles le NPD est devenu l'opposition officielle - mais aussi serait-il stratégique, la circonscription étant considérée comme un baromètre politique. En effet, lorsque les libéraux ont gagné Trinity-Spadina par le passé, ils ont aussi été portés au pouvoir à Ottawa. Lorsque le NPD a été élu dans la circonscription, ce sont les conservateurs qui ont gouverné le pays.

Les chefs du PLC et du NPD, Justin Trudeau et Thomas Mulcair, ont donc multiplié les apparitions dans la circonscription au cours des dernières semaines, y compris ce week-end, pour prêter main forte à leurs candidats respectifs.

Du côté du NPD, c'est un jeune militant social dynamique, Joe Cressy, qui brigue le mandat de remplacer Mme Chow. Il a connu un départ en lion, alors que les libéraux défrayaient les manchettes pour une querelle interne en raison du refus de M. Trudeau de laisser Christine Innes se présenter de nouveau, elle qui avait perdu à deux reprises contre Mme Chow.

Mais le parti a su rebondir en présentant Adam Vaughan, un populaire conseiller municipal.

Le Parti conservateur du premier ministre Stephen Harper est confiant de conserver les circonscriptions albertaines de MacLeod et Fort McMurray. Ces élections visent à remplacer les députés démissionnaires conservateurs Ted Menzies et Brian Jean.

Les circonscriptions torontoises de Scarborough-Agincourt, laissée vacante par le départ du libéral Jim Karygiannis, et de Trinity-Spadina ne semblent pas à leur portée.

Le taux de participation pourrait être faible en cette veille de la Fête du Canada, où plusieurs électeurs potentiels sont en congé. Déjà, la participation est généralement peu élevée lors d'élections complémentaires.

INOLTRE SU HUFFPOST

PLC: élection du nouveau chef le 14 avril 2013