POLITIQUE

Le programme fédéral de subventions à l’emploi connaît des retards

29/06/2014 09:19 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT
Alamy

La plupart des provinces et des territoires ne pourront mettre en œuvre le controversé programme fédéral de subventions à l'emploi à temps pour la fête du Canada, comme cela était prévu.

Moins de la moitié des provinces qui ont accepté d'implanter ce programme le printemps dernier ont conclu leurs ententes de financement avec Ottawa. Il s'agit de la Colombie-Britannique, l'Alberta, le Manitoba, l'Ontario, le Québec et le Nouveau-Brunswick.

Le programme de subventions à l'emploi, un élément important du budget fédéral présenté l'an dernier, permettra aux travailleurs de recevoir jusqu'à 15 000 $ pour trouver un nouvel emploi ou acquérir une nouvelle formation.

Le fédéral accordera jusqu'à 10 000 $ pour la formation, et les employeurs contribueront à hauteur de 5000 $.

Le ministre de l'Emploi Jason Kenney a convaincu les provinces et les territoires d'intégrer le programme après plusieurs mois d'intenses négociations.

Parmi les six provinces qui ont conclu leur accord de financement avec Ottawa, trois ont confirmé que les subventions ne seraient pas en place pour le 1er juillet. Les sept autres provinces et territoires qui n'ont pas encore conclu leur entente auront aussi besoin d'un peu plus de temps.

Une source gouvernementale, qui a parlé à CBC de manière informelle, a expliqué qu'Ottawa s'attend à ce que les provinces démarrent le programme à des dates différentes. Tous les paliers de gouvernement travaillent de bonne foi à livrer les subventions le plus tôt possible, dit cette personne.

Les Canadiens qui souhaitent améliorer leurs compétences par le biais de ce programme devront donc attendre un peu plus longtemps, parfois même jusqu'à l'automne. 

INOLTRE SU HUFFPOST

Chômage au Canada: classement par province