NOUVELLES

Le pape appelle à préserver l'unité nationale en Irak

29/06/2014 07:01 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

Le pape a lancé un appel aux dirigeants irakiens en leur demandant de tout faire pour "préserver l'unité nationale et éviter la guerre", lors de l'Angélus de dimanche.

Le pontife a appuyé un appel lancé par les évêques d'Irak pour la formation d'un gouvernement d'unité nationale afin d'éviter une poursuite de l'exode des chrétiens, fragilisés par une offensive sans précédent des rebelles sunnites de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

"Les nouvelles en provenance d'Irak sont malheureusement très douloureuses", a déploré le pape. "Je m'unis aux évêques du pays dans leur appel aux gouvernants afin que, par le dialogue, on puisse préserver l'unité nationale et éviter la guerre", a-t-il poursuivi, en parlant à la foule des fenêtres du palais apostolique.

Le pape a exprimé sa proximité avec les "milliers de familles, chrétiennes en particulier, qui ont dû abandonner leurs maisons et se trouvent en grave danger".

"La violence engendre la violence, le dialogue est le seul chemin de la paix", a-t-il ajouté à l'adresse des milliers de fidèles.

Réunis en synode à Erbil, capitale du Kurdistan irakien, du 24 au 28 juin, les évêques de l'Eglise chaldéenne, rite majoritaire chez les chrétiens du pays, avaient souhaité la formation rapide d'un gouvernement d'unité nationale.

str-fka/jh

PLUS:hp