NOUVELLES

La France va accueillir une chambre de compensation issue d'une banque chinoise

29/06/2014 08:37 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

La France va accueillir une chambre de compensation issue d'une banque chinoise, a annoncé dimanche la Banque de France (BCL) dans un communiqué.

Zhou Xiaochuan, Gouverneur de la Banque Populaire de Chine (PBOC), et Christian Noyer, Gouverneur de la Banque de France, ont signé samedi un protocole d'accord "afin d'établir à brève échéance à Paris un système de paiement en renminbi".

Ce système de paiement s'appuiera sur une banque de règlement désignée par la PBOC.

La signature de cet accord par les deux banques centrales "est une première étape vers la création d'une infrastructure de compensation et de règlement des transactions en RMB à Paris", selon le texte.

La France est le troisième pays européen, après le Luxembourg, l'Allemagne et la Grande-Bretagne, à avoir été choisi par la Chine pour accueillir une chambre de règlement et de compensation pour le yuan et permettre le dénouement d'opérations commerciales et d'investissements libellés dans la monnaie chinoise.

La signature de cet accord intervient après "l'attribution par les autorités chinoises d'un quota RQFII (Renminbi Qualified Foreign Institutionnal Investors) de 80 milliards de renminbi aux investisseurs institutionnels français".

"Il s'agit de permettre aux sociétés d'assurance, banques, sociétés de gestion et fonds d'investissement français d'investir directement sur le marché financier domestique chinois et de développer ainsi leurs activités en Chine", explique le texte.

"C'est le premier et le seul quota RQFII accordé pour l'instant en zone euro", assure la Banque de France.

etr/ml

PLUS:hp