NOUVELLES

Colombie: controverse sur le bilan des incidents lors des célébrations du Mondial

29/06/2014 11:13 EDT | Actualisé 29/08/2014 05:12 EDT

Le bilan des incidents durant les célébrations de la victoire de la Colombie au Mondial de foot a été controversé, la police faisant état dimanche de 34 blessé, tandis que la municipalité de Bogota déplore huit morts.

Les festivités pour la qualification en quart de finale, obtenue samedi aux dépens de l'Uruguay (2-0), ont donné lieu à plus de 3.000 rixes dans l'ensemble du pays, a indiqué la police nationale dans un communiqué.

Il y a eu 34 blessés, dont trois par armes à feu, a-t-on précisé de même source.

Toutefois, le maire de Bogota, Gustavo Petro, a affirmé, dans un message posté sur son compte Twitter, que huit personnes avaient été tuées durant les festivités, une version démentie par la police.

"Il n'y a pas eu de morts violentes liées aux célébrations", a déclaré à la presse Humberto Guatibonza, commandant de la police dans la capitale.

"Tous les jours des gens meurent à Bogota pour différentes raisons", a souligné M. Guatibonza, indiquant en outre que seulement quatre morts violentes avaient été enregistrées ce jour-là.

Samedi soir, les autorités avaient signalé le décès d'une femme de 25 ans, désignant dans un premier temps comme responsable un supporter qui avait tiré en l'air, avant de rectifier en évoquant un règlement de compte.

La capitale, qui présente un taux d'homicide de 15,8 pour 100.000 habitants selon les chiffres de la mairie, avait mis en place un dispositif de sécurité spécial à l'occasion du match de la Colombie et décrété la "loi sèche", c'est-à-dire l'interdiction de consommer des boissons alcoolisées.

Ces mesures avaient été prises après les incidents survenus à la suite de la victoire de la Colombie face à la Grève, lors de son premier match au Mondial. Les festivités avaient alors pris une tournure agitée à Bogota avec quelque 3.000 rixes et 150 accidents routiers pour un bilan de neuf morts.

La Colombie, dont la dernière participation à une Coupe du monde remonte à 1998, affrontera le Brésil le 4 juillet en quarts de finale, accédant pour la première fois à ce stade de l'épreuve.

an/pz/jr

PLUS:hp