NOUVELLES

Syrie: contre-attaque rebelle pour rependre Boukamal aux jihadistes

28/06/2014 06:11 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

La branche syrienne d'Al-Qaïda et des rebelles islamistes ont lancé samedi à l'aube une contre-attaque contre l'Etat islamique en Irak et au Levant (EILL) pour chasser ce groupe jihadiste de Boukamal, principale localité frontalière entre la Syrie et l'Irak.

"Des combats font rage depuis la nuit à Boukamal entre le Front Al-Nosra (Al-Qaïda) et des rebelles islamistes d'une part et des jihadistes de l'EIIL d'autre part", selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Cette semaine, des combattants d'Al-Nosra à Boukamal ont fait défection en prêtant allégeance à l'EIIL, pourtant leur frère ennemi, permettant à ce dernier de contrôler les deux côtés de la frontière.

Mais d'autres membres d'Al-Nosra ont refusé de se soumettre et des combattants de ce groupe sont passés à l'attaque à l'aube aux côtés de rebelles islamistes, contrôlant deux sièges de l'EIIL dans la ville, d'après l'ONG.

Boukamal est l'une des principales villes de la province pétrolière de Deir Ezzor, dans l'est de la Syrie.

Dans cette province, les combats continuent de faire rage entre l'EIIL et Al-Nosra qui tente de défendre ses bastions.

La majorité de la région de Deir Ezzor est aux mains de l'EIIL, qui avance dans l'ouest irakien et qui aspire à créer un émirat islamique entre la Syrie et l'Irak.

Le conflit en Syrie avait commencé par des manifestations pacifiques réprimées dans le sang par le régime avant de se militariser. Mais depuis un an, il a changé de visage avec la montée en puissance de groupes jihadistes et notamment de l'EIIL, bien armé et bien financé.

ram/hj

PLUS:hp