NOUVELLES

Mondial-2014 - Nigeria: pas de problème d'argent, les joueurs s'entraînent à Brasilia

28/06/2014 08:22 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

Le porte-parole de la sélection nigériane, qui affrontera la France en 8e de finale lundi à Brasilia, a nié vendredi soir de quelconques problèmes d'argent ou de primes et assuré que les joueurs s'entraînaient normalement.

"Tout est OK, tout est parfait, comme vous pouvez voir. Les joueurs ont eu une réunion hier (jeudi), la réunion a duré très longtemps. Ils ont passé en revue ce qu'ils ont fait de bien et ce qu'il faut faire pour le reste du tournoi", a expliqué devant la presse Ben Alaiya, écartant les rumeurs de tension au sein du groupe sur la question des primes, véhiculées par la presse.

"Il était trop tard dans la soirée pour avoir une séance d'entraînement, ainsi l'entraîneur (Stephen Keshi) l'a annulée. (...) Bien, proposons leur (la France) un bon combat", ajouté le porte-parole.

"Je na parle pas de l'argent (...) C'est entre les joueurs et la Fédération (...) Je n'étais pas à la réunion (...) Il se peut qu'il y ait eu quelque chose à voir avec ça (l'argent), mais il n'y aucun problème (avec l'argent), c'est pourquoi tout le monde s'entraîne", a poursuivi Ben Alaiya.

Et d'insister: "Il n'y aucun problème (...) Je suis payé, tout le monde est payé à ce jour (...) L'atmosphère est parfaite, l'entraînement très joyeux".

Jeudi, le porte-parole de la Fédération nigériane avait expliqué que l'(entraînement avait été annulé car "les joueurs voulaient se reposer".

Les Super Eagles seront opposés à la France lundi (13H00 locales, 16H00 GMT) au stade Mané Garrincha de Brasilia.

Deux autres pays africains, le Cameroun et le Ghana, ont connu des conflits sur les primes au Mondial. Les Lions indomptables sont partis avec un jour de retard pour le Brésil et les Black Stars ont observé un jour de grève d'entraînement avant de trouver une solution.

mav/pm/dhe

PLUS:hp