NOUVELLES

Mondial-2014 - La Colombie rejoint le Brésil pour le premier quart de son histoire

28/06/2014 05:58 EDT | Actualisé 28/08/2014 05:12 EDT

Un doublé de James Rodriguez face à l'Uruguay (2-0), samedi en 8e de finale du Mondial-2014 à Rio, a permis à la Colombie d'accéder au premier quart de finale de son histoire, qu'elle disputera contre le Brésil.

L'Uruguay n'a pas surmonté l'absence de son attaquant vedette Luis Suarez, exclu du Mondial après avoir mordu l'Italien Chiellini au match précédent, et celle de son capitaine Diego Lugano, insuffisamment remis d'une blessure.

A l'inverse, Mario Yepes (38 ans) et ses partenaires n'ont pas manqué leur rendez-vous avec l'histoire: ils joueront leur premier quart de finale de Coupe du monde vendredi prochain à Fortaleza contre le Brésil, pays hôte, qui s'est débarrassé du Chili aux tirs au but (3-2, 1 à 1 a.p.).

La dernière participation des "Cafeteros" en phase finale de Coupe du monde remontait à 1998 (1er tour); et leur meilleur parcours, à un huitième de finale en 1990.

Face à la Seleçao, la Colombie pourra compter sur un James Rodriguez étincelant, qui a porté son total à cinq buts, soit un de plus que ses dauphins Messi (Argentine), Müller (Allemagne) et Neymar (Brésil).

Le joueur de 22 ans a ouvert le score sur un véritable bijou: contrôle de la poitrine dos au but puis frappe du gauche depuis l'extérieur de la surface qui entrait avec l'aide de la transversale (28).

Le meneur de l'AS Monaco a récidivé en trompant de près le gardien sur un service parfait de la tête du Juan Cuadrado (50).

José Pékerman l'a fait sortir à la 85e minute sous l'ovation méritée du Maracana.

La Celeste, demi-finaliste du Mondial précédent en Afrique du Sud, retourne au pays malgré un premier tour marqué par deux victoires de prestige sur l'Angleterre (2-1) et l'Italie (1-0).

Le succès face aux Italiens avait été terni par la morsure de Luis Suarez sur le défenseur Giorgio Chiellini. La Fifa a infligé à l'attaquant de Liverpool une suspension de neuf matches et quatre mois d'interdiction de toutes activités liées au football.

Le sélectionneur Oscar Tabarez avait aligné en attaque Edinson Cavani et le vétéran Diego Forlan (35 ans), sorti dès la 53e minute.

La Colombie a d'ores et déjà réussi son Mondial, alors même qu'elle le dispute sans sa star, Radamel Falcao, forfait sur blessure.

jta/dhe

PLUS:hp