NOUVELLES

Mondial-2014 - Belgique: les fruits de la patience

27/06/2014 09:58 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

En s'imposant pour la troisième fois à nouveau en fin de rencontre, jeudi face à la Corée du Sud (1-0), la Belgique a récolté les fruits de la patience et atteint les huitièmes de finale avec un bilan historique.

Jamais auparavant les Diables Rouges n'avaient réussi trois victoires de rang en phase de poules d'une Coupe du monde.

Malgré un niveau de jeu critiqué par de nombreux observateurs, les hommes de Marc Wilmots l'ont donc fait, dominant tour à tour l'Algérie (2-1), la Russie (1-0) et la Corée du Sud (1-0), tous crucifiés en fin de partie.

"Cela prouve que nous sommes en excellente condition physique et que les joueurs qui rentrent en jeu apportent toujours un plus à l'équipe", résume parfaitement le défenseur Jan Vertonghen, buteur jeudi à la 78e minute.

Le joueur de Tottenham a repris un tir de Divock Origi, entré en jeu quelques minutes plus tôt, mal repoussé par la gardien sud-coréen.

- Une jeune équipe... mature -

Face à la Russie, c'est le même Origi, monté à l'heure de jeu, qui avait fait la différence à la 88e sur un service d'Eden Hazard.

Et face à l'Algérie, les Belges, menés 0-1, avaient également retourné la situation dans les derniers instants grâce à ses "jokers-buteurs" Marouane Fellani (70e) et Dries Mertens (80e).

"Pour une jeune équipe, je trouve que nous avons beaucoup de maturité, se félicite Wilmots. Jamais mes joueurs ne s'affolent. C'est très rassurant en vue des huitièmes de finale".

A l'entendre, Wilmots a tout prévu. Et c'est vrai qu'avant le début du tournoi, il répétait à l'envie que les matches se jouent souvent dans le dernier quart d'heure. Dans le cas de la Belgique, cela s'est vérifié à chaque fois.

"D'où l'important de la fraîcheur physique, expliquait Wilmots jeudi à Sao Paulo après avoir fait largement tourné son effectif face à la Corée du Sud, effectuant sept changements par rapport au match précédent.

"Je voulais un état de fraîcheur chez mes joueurs pour aborder les 8es. Il faut donc prévoir et anticiper, c'est ce que j'ai fait, pour que tout le monde arrive au même niveau et qu'il y ait une grosse concurrence. On est armé pour les 8e. Cette équipe a du mental et du caractère. Je suis dans mon planning", déclarait le sélectionneur, ravi.

- Premier arrêt du tournoi -

Les joueurs abondent dans le même sens que leur sélectionneur.

"Importance du banc", pour Eden Hazard. "Maîtrise du jeu même à dix contre onze (suite à l'exclusion de Defour à la 43e)", pour Daniel Van Buyten. "Solidité défensive", pour le gardien Thibaut Courtois, qui a effectué son premier arrêt du tournoi en fin de première période face aux Coréens.

La Belgique n'a concédé qu'un seul but en trois rencontres, sur un pénalty algérien.

"C'est important de savoir que nous sommes très forts derrière. Dans les matches à élimination directe, je crois que nous aurons davantage l'occasion de partir en contre-attaque. Ca me rend optimiste", déclare encore Courtois.

Prochains adversaires des Diables, les Etats-Unis sont prévenus. La Belgique ne développe pas le plus beau jeu de ce Mondial, mais l'équipe de Wilmots fait déjouer ses adversaires avant de les crucifier en fin de rencontre. Attention, danger !

bnl/dhe

PLUS:hp