NOUVELLES

Le gendre de la milliardaire Hélène Pastor "commanditaire" du crime pour l'héritage

27/06/2014 12:37 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

Le gendre de la milliardaire monégasque Hélène Pastor tuée en mai sur la Côte d'Azur (sud-est de la France), Wojciech Janowski, a reconnu être le "commanditaire" de l'assassinat commis vraisemblablement pour l'héritage, avant d'être mis en examen et écroué, a-t-on annoncé vendredi de source judiciaire.

L'homme d'affaires polonais, 64 ans, a versé 200.000 euros pour ce crime, plus des cadeaux d'une valeur d'environ 50.000 euros, a précisé au cours d'une conférence de presse le procureur de Marseille Brice Robin.

Le mobile du crime était, semble-t-il, de "mettre la main sur l'héritage" de Sylvia Pastor, la fille d'Hélène Pastor, a ajouté le procureur.

Sylvia Pastor, un temps mise en garde à vue avant d'être remise en liberté sans charge, "se sent trahie" par son compagnon, car elle "a découvert" ce qu'il a fait lors des auditions, a-t-il ajouté. Après avoir perdu sa mère, subi une garde à vue et découvert ce qu'a fait son compagnon, "elle est dans un état psychologique plus que difficile", a précisé le magistrat.

Au total, sept personnes ont été mises en examen et six d'entre elles écrouées, dont Wojciech Janowski, a-t-on indiqué de source judiciaire.

Parmi les personnes mises en examen figure Pascal Dauriac, le coach sportif de Wojciech Janowski, considéré comme "l'organisateur" du crime.

Wojciech Janowski, consul honoraire de Pologne jusqu'à ce vendredi, a été révoqué de ses fonctions par le ministère polonais des Affaires étrangères qui a invoqué "la perte de sa bonne réputation et de sa fiabilité".

La fonction de consul honoraire est bénévole et purement honorifique, et ne confère aucune immunité diplomatique.

- Bombe sur le Rocher -

Mardi, le procureur avait fait état de "flux financiers suspects" sur les comptes bancaires de l'homme d'affaires polonais arrêté la veille.

Deux Marseillais d'origine comorienne de 31 et 24 ans, arrêtés en même temps que lui, Alhair Hamadi et Samine Said Ahmed, font partie des sept personnes mises en examen (inculpées) pour le crime. Le deuxième est accusé d'avoir été le tireur, le premier d'avoir servi de guetteur, a précisé le procureur.

Le 6 mai, Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur-majordome Mohamed Darwiche, 64 ans, avaient été mortellement atteints dans leur véhicule par deux coups de fusil à canon scié devant l'hôpital L'Archer de Nice, où la milliardaire venait de rendre visite à son fils, Gildo Pallanca-Pastor, victime d'un accident vasculaire cérébral.

Dans l'univers feutré de la principauté de Monaco, plus habituée aux paillettes et aux frasques de stars qu'aux affaires de meurtres, cette embuscade a fait l'effet d'une bombe et les rumeurs les plus fantaisistes avaient circulé sur "le Rocher" peuplé de 30.000 habitants privilégiés où le moindre mètre carré se négocie à prix d'or.

Entendue sur son lit d'hôpital peu avant sa mort le 21 mai par les enquêteurs, la riche et très discrète héritière, qui se montrait peu dans les événements publics de la Principauté, n'avait donné aucune piste sur le mobile du crime, disant ignorer tout des raisons de l'attaque.

Le chauffeur est décédé le 10 mai. Selon le procureur, la volonté de le tuer aussi a été expliquée par les personnes en garde à vue comme une tentative de brouiller les pistes.

Femme au caractère bien trempé, Hélène Pastor était très investie dans son travail et consacrait aussi beaucoup de temps à ses deux enfants, selon ses proches.

Hélène Pastor était l'héritière d'un empire monégasque de bâtisseurs, fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste, issu d'une famille pauvre de Ligurie (Italie), et développé ensuite par son père, Gildo.

La famille a largement façonné le paysage de la principauté, en construisant des immeubles d'habitation et des bureaux au fil des décennies, tout en gardant la propriété extrêmement lucrative de ces bâtiments. Ce patrimoine génère des loyers astronomiques, ticket d'entrée dans la principauté pour un nouveau résident, exempté ensuite d'impôts sur le revenu.

bur-prh/ras/sym/mr

PLUS:hp