Nouvelle polémique en vue concernant Algérie-Russie. Alors que la victoire historique des Fennecs a donné lieu à des débordements et quelques dizaines d'interpellations en marge des célébrations, c'est désormais une affaire de laser qui entache le dernier match du 1er tour de la Coupe du monde.

Le sélectionneur italien de la Russie, Fabio Capello, a en effet accusé les supporteurs algériens d'avoir délibérément aveuglé le gardien Igor Akinfeev avec un laser, juste avant le coup-franc qui mène au but égalisateur des Fennecs, synonyme de qualification en huitième de finale du Mondial pour l'Algérie et d'élimination pour la Russie (voir la vidéo en haut de cet article).

"Bien entendu qu'il a été aveuglé"

"Bien entendu qu'il a été aveuglé par le laser, toutes les images le montrent", a lancé Fabio Capello après le match. "Je ne cherche jamais d'excuse, ce n'est pas mon style, j'accepte la défaite quand nous perdons. Le laser n'est pas une excuse, mais le gardien pendant tout le match a essayé de l'éviter, regardez les images il a un laser dans les yeux tout le match."


L'hypothèse de l'implication directe des supporteurs algériens dans le but n'a pourtant rien d'évident si l'on regarde les images. On voit effectivement un laser vert brièvement balayer le visage du portier russe, comme cela arrive (malheureusement) régulièrement aux gardiens de but de nombreux matchs. Mais Igor Akinfeev n'a pas l'air particulièrement gêné sur l'action qui précède le but. Sur la tête de Slimani, le portier russe rate sa sortie, mais rien ne laisse penser que ce soit lié au laser.

Si l'Algérie et son coach Vahid Halilhodzic se sont défendus des accusations de Fabio Capello, ce dernier a aussi reçu des soutiens, notamment de la part de militants de droite et d'extrême-droite français, particulièrement remontés contre les supporteurs algériens et qui n'ont pas hésité à exagérer et manipuler les faits dans le passé, notamment après la victoire des Fennecs sur la Corée du Sud. Louis Aliot, vice-président du FN, a notamment évoqué l'affaire dans un tweet:

Loading Slideshow...
  • Paris

  • Paris

  • Lyon

  • Lyon

  • Marseille

  • Marseille

  • Lille

  • Lille


Loading Slideshow...

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?