NOUVELLES

Forcer l'Ukraine à choisir entre l'UE et la Russie l'a poussée vers la "scission" (Poutine)

27/06/2014 06:00 EDT | Actualisé 27/08/2014 05:12 EDT

Les tentatives de forcer l'Ukraine à choisir entre la Russie et l'Union européenne ont plongé le pays dans la "scission", a estimé vendredi le président russe Vladimir Poutine après la signature par l'Ukraine d'un accord d'association avec l'UE.

"Le coup d'État anticonstitutionnel à Kiev et les tentatives d'imposer au peuple ukrainien un choix artificiel entre l'Europe et la Russie ont poussé la société vers une scission et une confrontation interne douloureuse", a déclaré M. Poutine à la télévision russe.

"Dans le sud-est du pays, le sang coule, une catastrophe humanitaire réelle est en cours, des dizaines de milliers de personnes fuient les combats pour trouver refuge ailleurs, y compris en Russie", a-t-il ajouté.

Le président russe a également plaidé pour une prolongation du cessez-le-feu entre les troupes ukrainiennes et les insurgés prorusses, qui doit prendre fin vendredi.

"Il est essentiel que l'Ukraine retrouve le chemin de la paix, du dialogue et de la réconciliation. Le principal est d'instaurer un cessez-le-feu durable et des conditions pour un dialogue entre les autorités de Kiev et les représentants des régions du sud-est" de l'Ukraine, a-t-il indiqué.

L'Ukraine a signé vendredi à Bruxelles un accord historique d'association avec l'Union européenne, qui l'éloigne de la zone d'influence russe.

La volte-face du président Viktor Ianoukovitch, destitué depuis, qui avait renoncé en novembre au dernier moment à signer cet accord après des mises en garde de Moscou, avait été à l'origine d'une mobilisation prooccidentale, du renversement du pouvoir, suivi d'une insurrection séparatiste meurtrière dans l'Est, où la fragile trêve conclue entre les deux camps doit expirer vendredi.

pop/lpt/jh

PLUS:hp