NOUVELLES

Cinq blessés par des chars israéliens après une explosion à la frontière à Gaza

27/06/2014 04:50 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Cinq Palestiniens, dont un enfant, ont été blessés vendredi dans la bande de Gaza par des chars israéliens qui ont tiré en réponse à l'explosion d'une bombe à la frontière, ont déclaré des médecins palestiniens et l'armée israélienne.

Les cinq Palestiniens ont été blessés après que les chars ont pris pour cible "deux minarets" de mosquées à l'est de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, a déclaré à l'AFP Ashraf al-Qoudra, porte-parole des services de santé de Gaza.

Parmi les blessés, un garçon de 11 ans se trouve dans un état grave, a-t-il ajouté.

L'armée israélienne a déclaré dans un communiqué qu'"un engin explosif a été activé contre les forces (de l'armée israélienne) qui opèrent près de la barrière de sécurité dans le sud de la bande de Gaza", précisant que l'explosion n'avait pas fait de blessé.

"La force (israélienne) a répondu avec des tirs de char contre les postes d'observation qui servent à guider les attaques contre les forces (israéliennes)", a ajouté le communiqué.

Depuis le début de l'année, 9 engins explosifs ont été déclenchés contre les forces israéliennes près de la frontière avec Gaza, a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'armée.

S'il n'y a pas eu d'augmentation récente du nombre d'attentats à la bombe près de Gaza, les tirs de roquettes contre Israël se sont intensifiés au cours des dernières semaines, provoquant des raids aériens israéliens en représailles alors qu'une très vive tension règne sur le terrain.

L'armée et les services de sécurité israéliens conduisent des recherches intensives pour retrouver trois jeunes Israéliens portés disparus depuis le 12 juin en Cisjordanie. Selon le Premier ministre Benjamin Netanyahu, ils ont été enlevés par des "hommes du Hamas" au pouvoir dans la bande de Gaza.

my-jjm/emb/faa

PLUS:hp