NOUVELLES

Vers un nouveau sommet européen le 17 juillet

26/06/2014 11:52 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre irlandais, Enda Kenny, a évoqué jeudi la tenue le 17 juillet d'un sommet extraordinaire de l'UE pour répartir les postes clés des institutions européennes au lendemain de l'investiture prévue du nouveau chef de la Commission.

"On dit qu'il y aura un autre sommet le 17 juillet, juste après que le Parlement européen se soit saisi de la nomination du président de la Commission européenne", a affirmé M. Kenny à l'issue d'une réunion du Parti populaire européen PPE (droite) à Courtrai, en Belgique.

Ce nouveau sommet, dont la convocation est évoquée depuis plusieurs jours dans les coulisses européennes, viserait à répartir les hautes fonctions de l'UE: chef de la diplomatie, présidence de l'Eurogroupe et peut-être même présidence du Conseil.

Il avait d'abord été question de mener ce marchandage en une fois, en même temps que la désignation du président de la Commission. Mais le président sortant du Conseil, le Belge Herman Van Rompuy, a renoncé à cette idée pour mieux verrouiller la désignation de Jean-Claude Juncker face à l'opposition irréductible des Britanniques.

L'ex-Premier ministre luxembourgeois doit être officiellement désigné vendredi au second jour du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE à Bruxelles. Il devra ensuite recueillir le 16 juillet le soutien de la majorité au Parlement européen, soit 376 voix sur 751.

arp-cb/jlb/gg

PLUS:hp