NOUVELLES

Union africaine: l'Espagne en quête de voix pour une nomination au Conseil de sécurité

26/06/2014 10:19 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, a ouvertement plaidé jeudi auprès des dirigeants africains pour recueillir leurs voix en faveur de la candidature de l'Espagne au Conseil de sécurité pour 2015-2016, au premier jour du sommet de l'Union africaine à Malabo.

"L'Espagne a exprimé, par des faits, son engagement envers la paix et la sécurité, raison pour laquelle nous avons présenté une candidature à être membre du Conseil de sécurité des Nations unies en 2015 et 2016", a déclaré le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, invité d'honneur du sommet, qui s'exprimait à la tribune officielle en espagnol - traduit en français.

"Si l'Espagne est élue, je peux vous assurer qu'au cours des deux années à venir, l'Afrique n'aura pas trois sièges au Conseil de sécurité, mais quatre", a plaisanté le Premier ministre, recueillant les rires de l'assemblée.

L'Espagne est en concurrence avec la Nouvelle-Zélande et la Turquie pour l'un des postes de membres non permanents au Conseil de sécurité. Le Conseil de sécurité est composé de quinze membres : cinq permanents et dix élus pour une durée de deux ans.

La venue du chef du gouvernement espagnol, dans l'unique ancienne colonie espagnole du continent, revêt aussi un caractère économique.

"Notre commerce avec l'Afrique, aussi bien d'importation que d'exportation, s'est développé de 250% au cours des dix dernières années et dépasse aujourd'hui le commerce de l'Espagne avec l'Amérique latine", a-t-il affirmé.

cl/jpc/sba

PLUS:hp