NOUVELLES

Mondial-2014: les Ghanéens Boateng et Muntari exclus de la sélection (fédération ghanéenne)

26/06/2014 08:16 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Les Ghanéens Kevin-Prince Boateng et Sulley Muntari ont été exclus de la sélection nationale pour raisons disciplinaires avec effet immédiat et pour une durée indéterminée sur fond de conflit sur les primes, a annoncé jeudi la Fédération ghanéenne de football (GFA) sur son site.

Boateng a été suspendu pour avoir insulté le sélectionneur des Black Stars, Kwesi Appiah, lors d'une séance d'entraînement à Maceio dans la semaine tandis que Muntari a reçu la même sanction pour s'en être pris physiquement à un membre du comité exécutif de la GFA, Moses Armah, mardi lors d'une réunion.

Les joueurs ghanéens avaient observé une grève de l'entraînement lundi en raison du non-paiement de la prime de participation avant le Mondial.

Le problème avait été réglé mercredi avec l'envoi au Brésil par le gouvernement ghanéen de 3 millions de dollars pour payer les joueurs en cash. L'entraîneur des Black Stars, Kwesi Appiah, avait annoncé que le président de la République était intervenu.

Boateng et Muntari se sont vu retirer leur accrédidation avec effet immédiat, a précisé la GFA dans un communiqué.

Depuis, Boateng n'a montré aucun remord pour ces agissements, ajoute la Fédération.

Le Ghana, qui a absolument besoin d'une victoire, joue sa qualification pour les huitièmes de finale contre le Portugal jeudi à Brasilia et sera donc privé de deux pièces maîtresses.

La formation africaine a subi une défaite contre les Etas-Unis (2-1) et concédé le nul face à l'Allemagne (2-2).

Muntari, 29 ans, milieu de terrain à l'AC Milan, a disputé les deux premiers matches tandis que Boateng, 27 ans, milieu de terrain de Schalke 04, est entré en cours de jeu contre les Etats-Unis puis était titulaire contre l'Allemagne avant d'être remplacé.

dhe/fbx

PLUS:hp