NOUVELLES

Mondial-2014 - Lavezzi, sex symbol en Argentine

26/06/2014 06:08 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le footballeur argentin Ezequiel Lavezzi s'est imposé comme un sex symbol auprès de ses compatriotes, fascinées par sa musculature, ses tatouages et son style décontracté-blagueur, qui déclenche une avalanche de tweets depuis le début du Mondial.

Les Argentines apprécient aussi son sens de l'humeur, comme mercredi en plein match contre le Nigeria, quand il asperge avec une bouteille d'eau le sélectionneur Alejandro Sabella, qui lui passe un savon.

Sur Facebook, un profil baptisé "Mouvement pour que le Pocho Lavezzi joue sans maillot" a totalisé 151.000 amies en moins de 24 heures

"Qu'est-ce que je ne ferais pas avec Lavezzi...", a tweeté @angelesbelen98. "Mon Dieu, il est terrible ce Pocho Lavezzi", approuve @Shuuuuuliet en s'extasiant devant les photos du Parisien.

A 29 ans, l'attaquant du Paris Saint-Germain est habituellement remplaçant en sélection mais la blessure de Sergio Agüero, devrait lui offrir plus de temps de jeu.

Sa compagne depuis 4 ans, Yanina Screpante, ex du tennisman Juan Martin Del Potro, est très jalousée en Argentine.

Séduisant pour les femmes, Lavezzi est aussi le boute en train de l'équipe d'Argentine. Après avoir arrosé son sélectionneur, il s'est justifié en riant: "je l'ai senti nerveux, il fallait que je le détende un peu".

Au Vatican, il s'était assis sur le siège du pape François, lors d'une visite de la sélection argentine au Saint-Siège.

ls/jos/pm/ap/dhe

PLUS:hp