NOUVELLES

Les USA "condamnent fermement" l'attentat mercredi dans un hôtel à Beyrouth

26/06/2014 07:36 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis "condamnent fermement" l'attentat survenu mercredi dans un hôtel à Beyrouth et s'inquiètent des répercussions au Liban des conflits en Irak et Syrie, a indiqué un haut responsable américain jeudi à l'issue d'une rencontre entre John Kerry et l'ex Premier ministre libanais Saad Hariri.

"Nous condamnons fortement (l'attentat) et espérons que les auteurs seront traduits en justice", a déclaré cette source, avant de rappeler que les Etats-Unis "soutiennent de façon très concrète les forces armées libanaises et les forces de sécurité intérieures".

Dix personnes ont été blessées lorsque deux kamikazes se sont fait exploser en même temps mercredi dans un hôtel de l'ouest de Beyrouth au moment où des agents de la Sûreté générale effectuaient une perquisition.

Le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, qui se trouvait sur place, a annoncé qu'un kamikaze blessé était Saoudien.

Il s'agit du troisième attentat en une semaine au Liban. Le 20 juin, une attaque suicide à un barrage de police dans l'est du Liban avait fait un mort et 33 blessés.

Et dans la nuit de lundi à mardi, un kamikaze a fait sauter une voiture près d'un café au sud de Beyrouth, tuant un policier et blessant 12 personnes.

MM. Kerry et Hariri ont évoqué la situation politique au Liban, sans président depuis le 25 mai, et les risques de débordement des conflits syrien et irakien.

Le secrétaire d'Etat américain est à Paris pour une série d'entretiens centrés autour de la crise irakienne avec des dirigeants du Golfe.

jkb/cf/nou/pt

PLUS:hp