NOUVELLES

La Lettonie demande la libération du journaliste australo-letton condamné en Egypte

26/06/2014 10:49 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

La Lettonie s'efforcera d'obtenir la libération du journaliste australo-letton Peter Greste, de la chaîne de télévision qatarie Al-Jazeera, condamné lundi à sept ans de prison par la justice égyptienne, a annoncé jeudi dans un communiqué le ministère letton des Affaires étrangères.

Le chef de la diplomatie lettone Edgars Rinkevics et son homologue australienne, Mme Julie Bishop, se sont "entendus pour poursuivre les efforts en vue de la libération le plus vite possible de Peter Greste, un journaliste australien d'origine lettone", selon le communiqué.

"Les ministres ont fermement condamné la sentence prononcée par le tribunal du Caire à l'encontre des journalistes d'Al-Jazeera. Tous les éléments n'ont pas été pris en compte au cours de la procédure et aucune preuve directe n'a été fournie", ajoute le ministère letton.

L'Egypto-Canadien Mohamed Fadel Fahmy, chef du bureau d'Al-Jazeera avant que la chaîne ne soit interdite en Egypte, a également été condamné à sept ans de prison lundi, tandis que l'Egyptien Baher Mohamed s'est vu infliger une peine de 10 ans.

La justice les accusait de soutenir les Frères musulmans. L'Egypte considère Al-Jazeera comme le porte-voix du Qatar, auquel elle reproche son soutien aux islamistes. La chaîne de télévision qatarie avait envoyé ses journalistes travailler sans accréditation en Egypte où son bureau avait été fermé.

Cette affaire est vue comme un test pour les autorités égyptiennes après la destitution il y a près d'un an du président islamiste Mohamed Morsi par l'armée.

mjc/mas/amj/bds/gg

PLUS:hp