NOUVELLES

GB: hausse du coût de la royauté, alimentée par la rénovation des palais

26/06/2014 04:02 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Le coût de la monarchie britannique pour le contribuable a augmenté sur un an de 5,7%, à 35,7 millions de livres (44,6 millions d'euros), en raison notamment des travaux de rénovation des palais royaux, selon les comptes publiés jeudi par Buckingham.

Les dépenses de la reine ont augmenté sur l'année fiscale 2013-2014 de 2,4 millions de livres --soit 1,9 million sans compter l'inflation--, et représentent 56 pence (70 centimes d'euro) par habitant.

Les dépenses consacrées à l'entretien et la restauration des propriétés royales ont quant à elles augmenté de 45%, pour atteindre 13,3 millions de livres.

A eux seuls, les travaux de rénovation de l'appartement qu'occupent le prince William, son épouse Kate et leur fils George dans le palais de Kensington ont coûté 3,4 millions de livres.

En prenant en compte la somme d'1,1 million de livres déjà dépensée l'année d'avant, ces travaux ont donc représenté quelque 4,5 millions de livres (5,6 millions d'euros).

Leur logement, qui compte une vingtaine de pièces, a été complètement remis en état, après désamiantage.

Les meubles et la décoration intérieure ont en revanche été payés par William et Kate avec leurs propres deniers, ainsi que la cuisine.

Les déplacements du prince Charles, héritier au trône chargé de plus en plus fréquemment de représenter sa mère à l'étranger, ont coûté plus d'un million de livres (notamment 434.000 pour sa visite en Inde avec Camilla en novembre dernier, et 255.000 pour se rendre aux funérailles de Nelson Mandela en décembre).

Le prince Charles a perçu des revenus de 21,7 millions de livres, --soit 1,5 million de plus que l'année fiscale précédente-- provenant à la fois de son duché de Cornouailles (sud-ouest de l'Angleterre) et du contribuable.

alm/dh/ros

PLUS:hp