NOUVELLES

Ban Ki-moon pour une "architecture de paix africaine pleinement opérationnelle"

26/06/2014 09:52 EDT | Actualisé 26/08/2014 05:12 EDT

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a évoqué jeudi les différentes crises qui secouent le continent africain, appelant à ce que "l'architecture africaine de paix et de sécurité devienne pleinement opérationnelle", au premier jour du sommet de l'Union africaine (UA) de Malabo.

Au sujet des différents conflits actuels sur le continent, Ban Ki-moon a affirmé soutenir "fermement" le gouvernement somalien face aux islamistes shebabs, pour la mise en place du "programme ambitieux qui doit conduire à des élections en 2016".

A propos de la Centrafrique, il a assuré que l'ONU prépare "la transition de la (force africaine) Misca à la (force onusienne) Minusca en septembre", comme prévu.

"Nous devons travailler avec les dirigeants religieux et locaux ainsi qu'avec les groupes représentant les femmes et les jeunes pour désamorcer les tensions", a-t-il ajouté.

Le responsable onusien a aussi "exhorté" le gouvernement malien et les groupes armés du nord à se retrouver "immédiatement et sans condition préalable (...) pour négocier une paix durable".

"Nous condamnons avec force toute forme d'extrémisme", a quant à lui déclaré le Mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz, président en exercice de l'UA, en arabe - traduit en français.

Le président Abdel Aziz a également appelé à la mise en place de "mécanismes efficaces" pour préserver la paix sur le continent.

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l'UA avait affirmé mercredi soir sa "profonde préoccupation" face aux "menaces terroristes" des groupes jihadistes qui multiplient attaques meurtrières et attentats sur le continent.

cl/jpc/sba

PLUS:hp