NOUVELLES

Le populaire chanteur dominicain «El Gringo de la Bachata» est pris pour un trafiquant de drogue

25/06/2014 03:27 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT
Youtube

HARTFORD, États-Unis - Lorsque les autorités américaines ont accusé le chanteur dominicain Ramon Galvez de faire partie d'un réseau de trafiquants de drogue, il a martelé qu'il y avait erreur sur la personne.

Huit mois plus tard, les procureurs fédéraux doivent lui donner raison.

Galvez, connu par ses fans sous le nom de scène «El Gringo de la Bachata», a été arrêté lorsqu'un homme surnommé «Tanky», qui porte également le nom Ramon Galvez, a été inculpé au Connecticut.

Le bureau du procureur général a abandonné les accusations la semaine dernière. La procureure Deirdre Daly a indiqué, dans un document déposé le 18 juin au Connecticut, que des informations additionnelles permettaient de croire que Ramon Galvez «n'est pas le cocomploteur portant le surnom "Tanky"».

Un porte-parole de Me Daly n'a pas voulu donner davantage de détails sur l'incident.

Galvez, qui habite New York, se trouvait au Panama, où il devait donner une série de concerts en octobre, lorsqu'il a été arrêté à la demande des États-Unis. Un total de 24 personnes avaient alors été arrêtées et accusées de participer à un réseau de trafic d'héroïne, de cocaïne et de marijuana.

À ce moment, une avocate de Galvez au Panama, Mari Luz Taveras, avait déclaré aux journalistes que son client avait été pris pour quelqu'un d'autre, soulignant qu'il portait le même nom mais qu'il n'avait pas les yeux verts comme ceux du véritable suspect. Elle avait ajouté qu'il avait hâte de pouvoir rétablir les faits.

Galvez a été emprisonné pendant plus d'un mois avant d'être libéré. Il avait alors dû payer une caution de 100 000 $ US et promettre de ne pas se rendre à l'extérieur du Connecticut, de New York et du New Jersey.

Ramon Galvez est né et a grandi en République dominicaine, où il est un chanteur folk populaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les stars et la drogue