POLITIQUE

Infrastructures : entente de 5 milliards entre Ottawa et Québec

25/06/2014 10:07 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT
Steve Russell via Getty Images
TORONTO, ON- APRIL 16 - Prime Minister Stephen Harper at the state funeral for former federal and provincial finance minister Jim Flaherty at St. James Cathedral in Toronto. April 16, 2014. (Steve Russell/Toronto Star via Getty Images)

Québec et le gouvernement fédéral renouvellent une entente de 5 milliards de dollars sur le Fonds de la taxe sur l'essence.

Cette entente administrative de 10 ans, annoncée à Roberval par les premiers ministres du Québec et du Canada, Stephen Harper et Philippe Couillard, encadre la gestion d'un soutien financier fédéral de cinq milliards de dollars au Québec.

Cette somme qui provient en majeure partie du Fonds de la taxe sur l'essence servira à financer des travaux d'infrastructure dans la province notamment dans les secteurs de l'eau potable, d'eaux usées, de voirie locale et de transport en commun.

Dans un communiqué, le gouvernement du Québec annonce qu'il ajoutera 2,5 milliards de dollars à ces investissements au cours de la décennie.

Ce qui portera à 7,5 milliards de dollars la valeur totale de l'enveloppe de la Société de financement des infrastructures locales du Québec (SOFIL).

Cette annonce n'est pas nouvelle en soi. L'octroi de ces fonds ayant été fait en 2013 dans le budget du défunt ministre Jim Flaherty. Ces sommes sont d'ailleurs déjà incluses dans le budget du ministère des Finances du Québec.

L'entente annoncée aujourd'hui vise principalement l'administration conjointe des cet argent.

Cette entente renouvelée entre Québec et Ottawa sera valide su 1er avril 2014 au 31 mars 2024.

Depuis 2005, les sommes retournées au Québec via le Fonds de la taxe sur l'essence et les contributions de la province ont permis de réaliser des investissements de 4 milliards de dollars dans les infrastructures québécoises.

Depuis sa création, le Fonds de la taxe sur l'essence a permis au gouvernement fédéral d'investir 13 milliards de dollars dans les infrastructures des provinces. Au terme de l'entente de dix ans renouvellée cette année, Ottawa aura versé environ 22 milliards de dollars de plus aux provinces par le biais du Fonds.

Le Fonds de la taxe sur l'essence a permis de financer plus de 15 000 projets répartis dans 3600 villes du pays.

INOLTRE SU HUFFPOST

12 promesses de Philippe Couillard