NOUVELLES

Sans "mesures rapides" en Ukraine, Moscou s'expose à de nouvelles sanctions (Obama)

25/06/2014 07:38 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a encore menacé mercredi la Russie de nouvelles sanctions si elle ne prenait pas de "mesures rapides" pour faire baisser la tension en Ukraine, à l'issue d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre italien Matteo Renzi, selon la Maison Blanche.

Les deux dirigeants "sont d'accord pour continuer à (se) coordonner en vue d'imposer des coûts additionnels à la Russie si elle ne réussissait pas prendre des mesures rapides pour faire baisser la tension dans l'est de l'Ukraine", où les combats entre l'armée et des insurgés pro-russes ont fait plus de 400 morts depuis avril, a rapporté la Maison Blanche dans un communiqué.

Les dirigeants ont aussi "souligné la nécessité pour la Russie d'user de son influence sur les groupes séparatistes pour les convaincre de respecter le cessez-le-feu, et de prendre des initiatives concrètes immédiates pour faire cesser l'envoi d'armes et de militants à travers la frontière", selon l'exécutif américain.

Ils ont souligné "l'importance pour le gouvernement ukrainien et les séparatistes de continuer les discussions sur la mise en place du plan de paix proposé par le président" Petro Porochenko.

Les Occidentaux accusent la Russie d'armer en sous-main la rébellion pour déstabiliser cette ex-république soviétique, qui doit signer vendredi le dernier volet d'un accord historique d'association avec l'Union européenne l'éloignant du giron russe.

bur-are/gde

PLUS:hp