NOUVELLES

Russie: le gouvernement juge "réaliste" une croissance à plus de 1% cette année

25/06/2014 06:53 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Le ministre russe de l'Economie a jugé mercredi "réaliste" une croissance à plus de 1% en 2014, contre une prévision abaissée au printemps à 0,5% en raison de la crise ukrainienne.

"Nous avons une croissance du produit intérieur brut de 1,1% sur les cinq premiers mois de l'année", par rapport à la même période un an plus tôt, a déclaré Alexeï Oulioukaev à l'agence officielle Itar-Tass.

"Pour que la croissance soit de 0,5% sur l'année, il faudrait qu'elle soit nulle tout le reste de l'année. Et il n'y a aucune raison de le penser. C'est pourquoi je pense qu'il est réaliste de penser que la tendance actuelle sur les cinq premiers mois de l'année se maintienne sur l'ensemble de l'année", a-t-il ajouté.

M. Oulioukaev avait déjà estimé la semaine dernière que la Russie pourrait revoir à la hausse sa prévision de croissance grâce au mégacontrat gazier signé en mai avec la Chine.

L'économie russe a fortement ralenti ces dernières années, le modèle actuel reposant en grande partie sur les hydrocarbures s'épuisant selon les experts. La crise ukrainienne et la menace de sanctions économiques occidentales contre Moscou ont entraîné des fuites massives de capitaux, accentuant ces difficultés.

Fin avril, le Fonds monétaire international (FMI) a estimé que la Russie était entrée en récession et n'enregistrerait sur l'année qu'une croissance à peine supérieure à zéro, après 1,3% en 2013.

Après avoir plongé au premier trimestre, la Bourse de Moscou et le rouble se sont cependant nettement repris ces dernières semaines, voulant croire à une désescalade de la crise ukrainienne, et ont retrouvé des niveaux proches du début de l'année.

Les statistiques économiques montrent de leur côté une situation toujours terne, avec une consommation qui ralentit et des investissements qui diminuent mais une production industrielle en progression.

gmo/edy/fw

PLUS:hp