NOUVELLES

PGA - Open de Bethesda: Woods retrouve le sourire et la compétition

25/06/2014 07:12 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Après plus de trois mois d'absence, Tiger Woods retrouve la compétition jeudi lors de l'Open de Bethesda, débarrassé de toute douleur pour la première fois depuis deux ans, a-t-il assuré.

Il a beau avoir manqué les deux premiers tournois majeurs de l'année, le Masters et l'US Open, et perdu sa première place au classement mondial, Woods ne cachait pas sa joie mardi d'être de retour sur le circuit PGA.

"Cela fait très, très longtemps, probablement bien deux ans, que je ne m'étais pas senti aussi bien", a assuré le golfeur le plus célèbre de la planète.

"Je suis en avance sur mon programme de convalescence, j'ai guéri plus vite que ce que tout le monde attendait", a souligné l'Américain de 38 ans.

Sa dernière apparition en compétition remonte au 9 mars lors du tournoi WGC de Doral (Floride) où il s'était classé 25e, son meilleur résultat en 2014.

Gêné depuis plusieurs semaines par une douleur au dos, il avait décidé de subir une intervention chirurgicale pour débloquer un nerf pincé.

Malgré son manque de compétition, Woods aborde cet Open de Bethesda, organisé au profit de sa fondation caritative, avec l'ambition de la remporter.

"Mon objectif est toujours le même; gagner, c'est le but ultime. C'est juste que cela va être un peu plus difficile, je n'ai pas fait le volume d'entraînement que j'aurais souhaité, mais je suis en bonne santé pour jouer et je vais tenter ma chance", a insisté le "Tigre" dont le 79e et dernier titre PGA remonte à mai 2013 lors du Players Championship.

Après Bethesda, il aura trois semaines, a priori sans compétition, pour peaufiner sa préparation pour le 3e rendez-vous du Grand Chelem de l'année, le British Open (17-20 juillet) à Liverpool.

Woods, dont le 14e et dernier succès dans un tournoi majeur commence à dater (US Open 2008, soit tout juste six ans), est persuadé que "le meilleur est encore à venir".

"Le chemin parcouru (lors des dernières semaines) a été intéressant. Cela n'a pas toujours été facile, mais il m'a mené à un point où je peux à nouveau jouer au golf à haut-niveau et je suis vraiment impatient", a conclu le N.5 mondial.

js/jr/jcp

PLUS:hp