NOUVELLES

Mondial-2014 - La presse britannique condamne la morsure de Luis Suarez

25/06/2014 06:32 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

La morsure de Luis Suarez lors du match Italie-Uruguay au Mondial a été largement condamnée par la presse britannique ce mercredi, que le joueur avait par le passé accusé de lui manquer de respect.

L'attaquant uruguayen, qui joue en Angleterre pour le club de Liverpool, a été traité d'"animal" par The Sun après avoir été accusé de mordre le joueur italien Giorgio Chiellini.

Le Guardian rappelle que Luis Suarez risque d'être exclu du tournoi. Le Daily Mail a par ailleurs appelé la Fifa à faire de Suarez un "paria".

Le Sun ainsi que The Times proposent un historique en photo des précédentes morsures du joueur de Liverpool: la première en 2010 quand il jouait pour Ajax aux Pays-Bas qui l'a exclu de sept matchs, et la seconde en avril 2013 qui l'a suspendu pour 10 rencontres en Angleterre.

Le Daily Mirror titre "Le retour du vampire" qui est inscrit sur une photo de Luis Suarez, la bouche grande ouverte, les dents en avant.

"Luis Suarez a été écarté à deux reprises pour cause de morsure mais ça ne l'a visiblement pas dissuadé", écrit Paul Hayward du Daily Telegraph. La Fifa "doit savoir que le garder (dans le tournoi) ferait plus de mal que de l'exclure".

Le Daily Mail cite un dicton anglais pour illustrer la récidive de Luis Suarez. "Ils disent qu'un léopard ne peut pas changer ses taches. Il en est apparemment de même avec les footballeurs internationaux qui ont l'habitude de mordre leurs adversaires."

Le Times préfère consacrer la une de son cahier sport à la victime, Giorgio Chiellini, appelé "L'homme marqué". On voit le joueur italien tirer sur son maillot pour montrer la trace de la morsure.

mfm/gj/jcp

PLUS:hp