NOUVELLES

Mondial-2014 - France-Equateur: Déclarations

25/06/2014 08:02 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Morgan Schneiderlin (milieu de terrain de l'équipe de France): "C'est un rêve qui se réalise, au Maracana, dans un stade mythique, c'est incroyable. J'ai essayé de faire abstraction du contexte, de rester concentré sur mon match. Il y a un mois et dix jours que je n'avais pas goûté à la compétition, depuis mon dernier match de championnat, il fallait se remettre en route, faire des choses basiques, et petit à petit entrer dans le match. Bon, il y a des choses à améliorer, avec par exemple une perte de balle à la fin. Deux jours avant le match, lors d'une petite opposition, j'ai vu que j'avais des chances, j'ai su que je jouais le jour du match. Je tiens à remercier le coach, parce que ce n'est pas facile de donner à quelqu'un qui n'a aucune sélection sa première titularisation au Maracana. J'espère que je ne l'ai pas déçu, j'ai donné mon maximum. Je suis au comble du bonheur, mais à partir de demain il faut enlever toutes les petites étoiles autour de ma tête, car il y a encore des échéances. L'ambition maintenant qu'une nouvelle compétition commence est de jouer chaque match comme une finale. En 1998, et on a quelqu'un de bien placé pour nous l'expliquer (Deschamps), les matches couperets se sont joués à des petits détails, contre le Paraguay, la Croatie..."

eba/fbx

eba/

PLUS:hp