NOUVELLES

L'Ukraine maintient le cessez-le-feu malgré l'attaque de l'hélicoptère (ministre)

25/06/2014 08:20 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

L'Ukraine a décidé de maintenir son cessez-le-feu unilatéral malgré l'attaque d'un hélicoptère qui a fait neuf morts la veille dans l'est du pays, a annoncé mercredi son ministre des Affaires étrangères, Pavlo Klimkine, à Bruxelles.

"Nous maintenons notre engagement, nous maintenons notre cessez-le-feu unilatéral", a déclaré M. Klimkine devant la presse, après une réunion avec les chefs de la diplomatie des pays de l'Otan.

Il a regretté "les tragiques développements" survenus mardi avec en particulier la perte d'un hélicoptère à la périphérie de Slaviansk, bastion insurgé, et celle des neuf soldats à bord.

"De telles provocations sont extrêmement dangereuses pour obtenir un cessez-le-feu durable", a-t-il souligné. Mais "nous sommes déterminés à faire le maximum afin de parvenir à la désescalade" dans l'Est, notamment à Donesk et à Slaviansk.

Le président ukrainien Petro Porochenko n'avait pas exclu mardi de mettre fin au cessez-le-feu après la destruction de l'hélicoptère.

L'armée ukrainienne a dénoncé mercredi des violations "massives" du cessez-le-feu provisoire, dénombrant plus de 40 attaques de séparatistes prorusses depuis lundi dans l'Est.

M. Klimkine a précisé que la décision de prolonger ou non le cessez-le-feu, appliqué depuis vendredi dernier pour une semaine, relevait de "la compétence" du président Porochenko. "Nous sommes pleinement engagés en faveur du plan de paix (...) mais ça dépendra de l'évolution de la situation", a-t-il précisé.

jkb-jri/may/sym

PLUS:hp