NOUVELLES

Extreme Sailing Series (Acte 4) - Régates à haute tension sur la Neva

25/06/2014 05:44 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Vétérans de la Coupe de l'America, médaillés olympiques et spécialistes du multicoque se retrouvent de jeudi à dimanche à Saint-Pétersbourg pour les Extreme Sailing Series (ESS) 2014, les premières régates de ce type à être organisées en Russie.

Les courses, disputées avec des Extreme 40, catamarans d'une douzaine de mètres de long menés par des équipages de 5 personnes, se dérouleront sur le fleuve Neva, avec en toile de fond la forteresse Pierre-et-Paul.

Les conditions de navigation s'annoncent difficiles sur ce plan d'eau étroit, véritable stade nautique, avec des courants de marée assez forts.

Les Extreme 40 sont des petites bombes capables de marcher à plus de 30 noeuds. Les régates des ESS sont toujours acharnées, au contact, et les collisions sont fréquentes, souvent spectaculaires.

La plus grande concentration sera donc une fois de plus exigée des skippers et de leurs équipiers, tous parmi les meilleurs du monde dans leur spécialité.

Douze équipages -dont deux russes- sont engagés à Saint-Petersbourg.

Gazprom Team Russia, actuellement 5e au classement général provisoire des ESS 2014, sera particulièrement redoutable. Son skipper, Igor Lisovenko, a participé aux JO de 2008 et 2012 en Laser, et il connait bien les lieux.

Selon lui, les conditions météo sont instables en cette période de l'année et, avec les courants, cela pourrait faire de ce 4e acte "l'un des plus extraordinaires de la saison". "Notre but est de remonter au classement", a-t-il déclaré et "compte tenu des attentes de nos fans, il est crucial d'être performants à domicile".

- Les Suisses leaders au général -

"Le fait qu'il y ait deux équipes locales dans cette compétition montre bien que la voile gagne en popularité dans notre pays", a pour sa part estimé Georgy Shayduko, le skipper de l'autre équipe russe (RussianFirst).

Ils auront fort à faire car leurs adversaires rassemblent une belle somme de talent. Les ESS 2014 sont actuellement dominées par les Suisses d'Alinghi, avec l'Américain Morgan Larson comme skipper, vainqueurs à Qingdao (Chine) début mai, devant un autre bateau helvétique, Realteam.

Au classement général provisoire, Alinghi devance l'Extreme 40 omanais The Wave Muscat, barré par le Britannique Leigh McMillan, et les Kiwis d'Emirates Team New Zealand. A Saint-Petersbourg, le skipper néo-zélandais sera une fois de plus Peter Burling et Ray Davies, tacticien de longue date sur la Coupe de l'America, officiera à la grand-voile.

Côté français, Franck Cammas sera à nouveau présent avec l'équipe du Groupama Sailing Team, 6e au général. "Depuis le début de la saison, nous progressons même si cela ne se voit pas encore dans nos résultats, a souligné le surdoué de la voile tricolore. Les ESS ont un format vraiment particulier qu'il faut assimiler par rapport aux courses classiques".

heg/jcp

PLUS:hp