NOUVELLES

Explosion lors d'une perquisition dans un hôtel à Beyrouth: 10 blessés

25/06/2014 02:05 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Dix personnes ont été blessées lorsque deux kamikazes se sont fait exploser en même temps mercredi dans un hôtel de l'ouest de Beyrouth au moment où des agents de la Sûreté générale effectuaient une perquisition, selon un haut responsable.

"Lorsque les agents sont entrés dans leur chambre, ils se sont fait sauter en actionnant les explosifs qui se trouvaient à côté d'eux. L'un est mort et l'autre est blessé", a expliqué ce responsable.

Le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, qui se trouvait sur place, a annoncé que le kamikaze blessé était Saoudien.

Le procureur militaire Sakr Sakr a fait état de trois blessés dans les rangs de la sureté et la Croix rouge libanaise a évoqué 7 blessés civils.

L'hôtel Duroy est un établissement quatre étoiles, qui accueille généralement des touristes du Golfe.

"L'explosion a eu lieu lorsque des agents de la Sureté générale effectuaient une perquisition mercredi après-midi dans un hôtel à Raouché, dans le cadre d'une enquête sur l'activité d'un groupe terroriste", a déclaré le responsable de la sûreté.

Le 20 juin, un Français d'origine comorienne soupçonné d'avoir voulu commettre un attentat suicide au Liban avait été interpellé dans un autre hôtel à Hamra, un quartier voisin. Il est actuellement interrogé.

Lundi, le quotidien al-Akhbar a affirmé que le Français faisait partie d'un groupe de quatre kamikazes entrés au Liban.

Selon le journal, le Français a reconnu durant son interrogatoire être venu au Liban pour y commettre un attentat suicide, à l'instigation des jihadistes ultra-radicaux de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Toujours le 20 juin, un attentat suicide à un barrage de police dans l'est du Liban avait tué un policier et fait 33 blessés.

Dans la nuit de lundi à mardi, un inspecteur de 20 ans de la Sureté générale a été tué en interpellant le conducteur d'une voiture qui roulait à contresens et s'approchait d'un café à l'entrée du quartier de Chiyah, au sud de Beyrouth.

Le kamikaze avait fait sauter la voiture, blessant 12 personnes.

rd/sk/fcc

PLUS:hp