NOUVELLES

Chine: limogeage d'un haut responsable suspecté de corruption

25/06/2014 06:59 EDT | Actualisé 25/08/2014 05:12 EDT

Un haut responsable politique chinois soupçonné de corruption a été démis de ses fonctions, a rapporté mercredi la presse à Pékin, Su Rong venant allonger la liste des officiels déchus sous le mandat du président Xi Jinping.

Agé de 65 ans, M. Su perd son poste de vice-président de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC), qui a un rôle semblable à celui d'une chambre haute consultative, a précisé l'agence Chine nouvelle.

Cet ancien chef du Parti communiste de la province du Jiangxi était visé par une enquête pour des faits présumés de corruption, et son limogeage pourrait être le prélude à son inculpation criminelle.

Cela en fait l'un des responsables les plus élevés dans la hiérarchie communiste à connaître une disgrâce dans le cadre de la campagne menée par Xi Jinping, au côté de l'ex-grand patron de la police, Zhou Yongkang, très vraisemblablement également placé sous enquête même si le régime ne l'a pas encore officiellement annoncé.

Les autorités chinoises, sous l'égide de Xi, ont fait de la lutte contre la corruption une de leurs grandes missions, mais celle-ci reste endémique en Chine et les experts doutent d'un assainissement sans réformes structurelles en profondeur.

tjh-seb/fw

PLUS:hp