NOUVELLES

Un iranologue américain ne sera pas enterré à Ispahan (médias)

24/06/2014 08:34 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Un universitaire américain spécialiste de l'Iran, Richard Frye, a été incinéré aux Etats-Unis, les autorités iraniennes n'ayant pas répondu à son voeu d'être enterré à Ispahan, ont indiqué mardi les médias iraniens.

La famille de M. Frye, décédé en mars à l'âge de 94 ans, a décidé de procéder à l'incinération le 8 juin à Boston, en l'absence de réaction du gouvernement iranien, a expliqué dans le quotidien anglophone Tehran Times un collègue de l'universitaire, Touraj Daryaie.

Professeur à l'Université de Harvard, Richard Frye était un spécialiste de l'Iran et de l'Asie centrale. Il avait notamment dirigé l'Institut asiatique à Shiraz (sud) entre 1970 et 1975, et écrit plusieurs ouvrages sur l'histoire de la Perse.

Dans son testament, il avait souhaité être enterré à Ispahan, sur les bords de la rivière Zayandeh Rood, où l'ex-président Mahmoud Ahmadinejad lui avait offert une maison en 2010 et accédé à sa demande.

Mais sa dernière volonté avait provoqué la colère de certains conservateurs et responsables religieux iraniens, qui l'avaient accusé d'être un "espion".

Un autre spécialiste américain de la Perse, l'archéologue et historien de l'art perse Arthur Upham Pope (1881-1969), est également enterré à Ispahan, à l'intérieur d'un mausolée dans un parc baptisé à son nom.

bur/cyj/hj

PLUS:hp