NOUVELLES

Plainte contre les températures en prison: le Texas se dote de ventilateurs

24/06/2014 07:50 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

Les autorités pénitentiaires du Texas (sud) ont acquis des centaines de ventilateurs pour lutter contre les températures caniculaires de l'été texan après le dépôt d'une plainte de prisonniers pour dénoncer des températures pouvant dépasser les 40°.

Ces achats ne sont pas la conséquence de ce dépôt de plainte, a cependant indiqué mardi un porte-parole des prisons.

Selon une plainte en nom collectif, déposée devant un juge fédéral de Houston, "au moins douze prisonniers sont morts depuis 2011 de coups de chaleur en raison des températures étouffantes dans les bâtiments où le ministère de la Justice texan (TDCJ) met les prisonniers".

Ce chiffre est d'au moins 20 depuis 1998 dans les prisons du Texas, selon la plainte déposée le 18 juin par quatre prisonniers.

"Des centaines d'autres souffrent de maladies dues à la chaleur (...) et malgré cela, le ministère n'a rien fait pour faire baisser les températures", font-il encore valoir.

Les quatre plaignants, incarcérés à l'unité Wallace à Navasota, au nord-ouest de Houston, accusent les autorités pénitentiaires de contraindre des détenus âgés, malades et handicapés à vivre dans des conditions de chaleur intolérables dans cette prison dépourvue de climatisation.

Ils y ont relevé des températures supérieures à 40 degrés pendant 73 jours en 2013.

Une précédente plainte, toujours en cours, avait été déposée en octobre 2013 par la mère du "14e homme au moins à avoir succombé à un coup de chaleur au cours des dernières années dans une prison manifestement dangereuse du TDCJ".

"Comme nous le faisons chaque été, le ministère texan de la Justice réfléchit à des moyens d'atténuer les températures extrêmes", a déclaré à l'AFP Jason Clark, porte-parole des prisons.

Les autorités pénitentiaires ont acquis 700 nouveaux ventilateurs dont 28 sont reliés à une alimentation d'eau pour rafraîchir l'air, mais "cela n'est pas lié à une quelconque plainte, chaque année nous faisons l'inventaire et prenons des décisions d'achat", a-t-il ajouté.

"Le bien-être de notre personnel et de nos prisonniers est une priorité numéro 1 pour l'institution et comme toujours, nous nous engageons à faire en sorte que tous soient en bonne santé pendant les chaleurs extrêmes", a-t-il ajouté précisant qu'équiper les bâtiments en climatisation serait "extrêmement cher".

Selon lui, seuls les services médicaux sont climatisés.

chv/rap

PLUS:hp