NOUVELLES

Mondial-2014/Algérie - Brahimi: "On peut entrer dans l'histoire"

24/06/2014 11:16 EDT | Actualisé 24/08/2014 05:12 EDT

"On peut entrer dans l'histoire", a estimé mardi le meneur de jeu algérien Yacine Brahimi, à deux jours d'un match décisif contre la Russie qui pourrait permettre à l'Algérie de passer le 1er tour d'un Mondial pour la première fois.

L'Algérie, qui participe à sa 4e Coupe du monde, a battu la Corée du Sud (4-2) lors de son 2e match du groupe H où la Belgique est d'ores et déjà qualifiée. Les Fennecs se qualifieront en cas de victoire contre la Russie, jeudi à Curitiba. Un nul pourrait même suffire si la Corée du Sud ne bat pas la Belgique.

"C'est un des matchs les plus importants de ma carrière, c'est un match qui peut entrer dans l'histoire de notre pays et cela c'est dans nos têtes", a expliqué devant la presse le milieu de terrain de Grenade, Brahimi, avant une séance d'entraînement dans le camp de base des Fennecs à Sorocaba, à une centaine de km de Sao Paulo.

"La sérénité on l'a, la concentration aussi. On va essayer de réaliser un deuxième exploit et de faire plaisir à tout le peuple algérien", a ajouté l'attaquant du FC Porto, Nabil Ghilas.

Avant le début de l'entraînement, le sélectionneur de l'Algérie, Vahid Halilhodzic, a tenu à ses joueurs un long discours de motivation de plus de 10 minutes. Les joueurs ont ensuite entamé un footing sous la direction de Hafid Tasfaout, l'un des adjoints de Halilhodzic et du Français Cyril Moine, préparateur physique des Fennecs.

L'Algérie dispute son 4e Mondial après 1982 et sa victoire historique contre l'Allemagne (2-1), 1986 (Mexique) et 2010 en Afrique du Sud où son parcours a été très médiocre (aucun but, un seul point avec un 0-0 contre l'Angleterre).

Contre la Russie, Halilhodzic a laissé entendre qu'il pourrait procéder à quelques changements. Il n'est pas impossible que l'ailier Abdelmoumene Djabou cède sa place à Riyad Mahrez et que Medhi Lacen puisse débuter à la place de Carl Medjani.

ebe/dhe

PLUS:hp